• La réussite de la vie après le mariage exige d’être pleinement conscient de la nature des relations qui lient les deux conjoints. Chacun doit aborder cette nouvelle vie de pied ferme. En effet, lorsqu’on médite sur l’échec d’un mariage, on s’aperçoit que la cause n’est autre qu’une conception erronée des principes sensés régir la vie conjugale et une méconnaissance des droits de chacun des conjoints. Ceci est encore plus vrai à notre époque ou domine l’ignorance de la morale islamique et des principes immuables de l’éthique religieuse et ou on ne se contente que d’apparences physiques et de diplômes pompeux.

    C’est pourquoi il est essentiel que la femme musulmane prenne pleinement conscience de certaines règles de bienséance et de certains principes moraux et qu’elle profite des quelques conseils qui devront être mis en pratique afin que son mariage réussisse biIdhniLLAH.

  • La femme musulmane, tout comme le musulman, cherche ce qu’ALLAH agrée et ce qui la rapproche davantage de Lui, elle suit Ses ordres et évite Ses interdits. Toutefois, elle peut,comme tout le monde, commettre des actes prohibés, que ce soit par ignorance, par négligence ou encore par insouciance, qui l’éloigneront de l’Agrément de Son Seigneur.

    Cet ouvrage a recueilli quelques uns de ces actes prohibés, ceux que l’on retrouve le plus fréquemment pratiqués par les femmes, et cela dans le but d’y remédier et d’exposer clairement la vérité à leur sujet, afin d’éclaircir le sentier du Salut à l’opposé de ces transgressions.

    Révisé et préfacé par Cheikh ‘AbdALLAH Ibn el-Jibrîn -RahimahuLLAH-.
  • Préface de Cheikh Mouqbil -RahimahuLLAH- (Grand savant du Yémen).

    Livre incontournable pour chaque soeur, qu’elle soit débutante ou confirmée, jeune fille ou mère de famille.

     » … voici donc un conseil adressé aux femmes suivi de questions-réponses : Assurément, le devoir de conseil et d’invitation à la religion d’ALLAH qu’il incombe à la femme envers ses soeurs est important. Et j’espère que ce livre, particulièrement adapté, comblera le manque dans ce domaine. Concernant l’auteur du livre, il s’agit d’Oumm ‘AbdiLLAH al-Wâdi’iyya qui est versée dans beaucoup de sciences et se conforme au comportement du Prophète. C’est une femme méritante, particulièrement soucieuse d’occuper son temps de manière utile, et de faire profiter ses soeurs de sa science. Et c’est la raison pour laquelle ALLAH a béni la science qu’elle détient. » Cheikh Mouqbil.

  • ALLAH a créé Adam et Eve, et a donné à chacun d’eux des droits et des devoirs. Mais l’ignorance, l’éloignement des hommes vis-à-vis de la religion d’ALLAH, et l’attachement aveugle aux coutumes ont conduit à négliger, voire à bafouer de nombreux droits qu’ALLAH a accordés aux femmes.
    Cet ouvrage clair et concis se veut donc un rappel, à la lumière du Coran et de la Sounnah, adressé à tous les membres de la communauté afin qu’ils respectent et fassent respecter ces droits.
    Sommaire:

    – Les droits de la fille sur son père
    – Ne pas être mécontent lorsqu’on annonce la naissance d’une fille
    – Enterrer les filles vivantes est un grand péché
    – Le mérite à élever des filles
    – (A la naissance) frotter le palais et donner un nom
    – La recommandation du sacrifice à l’occasion d’une naissance
    – L’obligation de pourvoir aux besoins des filles
    – Le mérite de cette aumône
    – La recommandation d’embrasser et de jouer avec ses filles
    – L’équité entre les enfants
    – Instruire et éduquer la fille
    – Lorsque la fille atteint l’âge du mariage
    – Qui sont les bons prétendants ?
    – Proposer une femme aux gens de bien
    – L’exagération dans la dot
    – Demander l’accord de la femme pour le mariage
    – Nullité du mariage forcé
    – Epouser une orpheline
    – On ne peut marier l’orpheline qu’avec son accord
    – Le père doit conseiller sa fille après le mariage
    – Le père doit rendre visite à sa fille
    – Les droits de l’épouse sur son mari
    – L’obligation de la dot
    – Les conditions du mariage et le mérite de celui qui respecte ces conditions
    – L’obligation de pourvoir aux besoins de l’épouse et de la loger
    – La bonne cohabitation et le bon comportement
    – Le droit au logement et la cohabitation
    – Dévoiler les secrets de l’épouse
    – Les pratiques sexuelles interdites
    – L’interdiction de la sodomie
    – Instruire et éduquer l’épouse
    – Les étapes dans l’éducation
    – Où doit-on s’écarter de son épouse ?
    – L’interdiction absolue de frapper le visage
    – Répondre à leurs interrogations sans les mépriser
    – Etre doux avec son épouse
    – S’embellir pour son épouse
    – Aider son épouse dans les tâches ménagères
    – La jalousie de l’époux pour son épouse
    – Parmi les droits de l’épouse
    – La polygamie
    – Chaque épouse doit disposer d’un lieu privatif
    – Que doit faire l’époux le lendemain de la nuit de noce
    – Combien de temps doit-on rester avec la jeune fille et la femme qui se remarie après les noces
    – L’obligation d’être juste dans le partage entre les épouses
    – Le mari doit donner son jour à l’épouse malade, en état de menstrues ou autre
    – Le mari ne peut quitter de nuit la maison de celle qui chez qui il réside pour une autre de ses épouses, sauf en cas de nécessité
    – A propos de l’équité
    – L’équité dans l’affection et les rapports intimes n’est pas obligatoire
    – L’obligation d’être équitable dans les dépenses
    – L’équité des salafs
    – Tirer au sort pour le voyage
    – Les disputes entre les épouses
    – Prendre à charge et loger la femme divorcée
    – Prendre en charge la femme divorcée enceinte
    – Les biens dont peut jouir la femme divorcée
    – Recommandations du Prophète en faveur des femmes
    – Les droits de la mère sur ses enfants
    – L’obéissance aux parents est prioritaire sur le djihad et l’émigration
    – L’autorisation des parents pour partir rechercher la science
    – Demander l’autorisation des parents pour entrer chez eux
    – Les fruits de l’obéissance
    – La meilleure des obéissances
    – Rompre les liens de parenté fait partie des grands péchés
    – Les droits de la femme sur ses Mahârims
    – Le maintien des liens de parenté
    – L’obéissance due à la tante maternelle
    – Le droit à l’héritage de la femme
    – Les femmes et la science
    – Ce que l’on peut apprendre des femmes
    – Ordonner le bien et interdire le mal
    – Les croyantes et croyants sont alliés les uns des autres, dans les limites de la Législation
    – Le salut des hommes envers les femmes
    – Il n’y a d’obéissance que dans le bien
    – La mixité et ses méfaits
    – La douceur du Prophète avec les femmes

  • En écrivant ce livre, l’auteur qui a étudié avec son mari auprès de Cheikh al-‘Othaymin a fourni un effort louable et méritoire.

    « Les responsabilités des éducateurs sont nombreuses pour ce qui est de l’éducation des enfants, qu’il s’agisse de leur éducation spirituelle, éthique, intellectuelle, physique, psychologique ou sociale. Il n’en fait pas l’ombre d’un doute que ces responsabilités sont des plus importantes du point de vue de l’éducation de l’enfant et de sa formation. Et il est inutile de décrire la joie des parents lorsqu’ils récolteront le fruit de la bonne éducation qu’ils ont prodiguée à leurs enfants. Cependant comment inculquer à nos enfants cette éducation selon ses différents aspects? Et quels sont les moyens qui nous aideront à l’enraciner en eux? C’est pour répondre à ces questions que j’ai écrit ce modeste ouvrage traitant des moyens à mettre en oeuvre pour une éducation influente et efficace des enfants en particulier, et d’autres individus en général, par la volonté d’ALLAH, afin que les éducateurs puissent suivre cette méthode et la mettre en pratique. Et je suis d’avis que l’on peut classer ces moyens en huit catégories différentes que j’ai déduites des ouvrages traitant de l’éducation islamique:

    1) J’éduque mon enfant en étant pour lui un modèle,

    2) J’éduque mon enfant en l’exhortant,

    3) J’éduque mon enfant en l’habituant aux principes religieux,

    4) J’éduque mon enfant en étant attentif à son évolution,

    5) J’éduque mon enfant par la récompense et la punition,

    6) J’éduque mon enfant en lui permettant de dépenser son énergie,

    7) J’éduque mon enfant en occupant son temps libre,

    8) J’éduque mon enfant à travers les événements du quotidien. »

  • « L’éducation des enfants, à la lumière du Coran et de la Sounnah ». Voici dans ce petit livre les enseignements que l’auteur a rassemblé du Livre d’ALLAH et de la tradition prophétique sur l’éducation des enfants. Puisse-t-il contribuer à orienter les parents dans l’éducation de leurs enfants. (Préface de l’érudit Cheikh Sâlih el-Fawzan)

  • D’après Anas Ibn Mâlik, le Prophète -salla ALLAHu ‘aleyhi wa sallam- a dit : « Lorsque le serviteur se marie, il a certes complété la moitié de sa religion alors qu’il craigne ALLAH pour l’autre moitié ».
    (Rapporté par at-Tabarânî et authentifié par el-Albani dans Sahîh at-Targhîb n°1916)

    Petite épître sur le thème du mariage de Cheikh ‘Abdel-Mouhsin el-Qâsim -HafizahuLLAH-, imam au Masjid Nabawi à Médine.

  • Il s’agit de la traduction intégrale du célèbre livre « Âdâb az-Zifâf fî as-Sounnah al-Mutahhara » du Cheikh al-Albâni -RahimahuLLAH-. Actuellement, la cérémonie du mariage est un événement où de nombreux interdits sont commis, ce qui a poussé le grand Mouhaddith du 20ème siècle à lui consacrer une épître qui mêle donc savoir profond et sagesse abondante, à propos d’un sujet qui concerne toute la communauté musulmane.

    Le mariage constitue une étape clé de la vie des croyants, à travers lui deux musulmans qui cheminaient de façon individuelle s’unissent pour avancer ensemble dans la foi et la vie. Il est donc impératif que la bénédiction divine couvre ce grand événement et pour cela, les règles définies par les textes doivent êtres respectées durant les différentes étapes du mariage.

  • Ce livre traite d’un sujet de taille: celui de la femme, de ses vêtements et de ses parures.

    Ce livre apporte des éclaircissements sur les critères imposés par ALLAH concernant la tenue vestimentaire et la parure de la femme musulmane, dans le but d’arriver à une société pure basée sur les vertus et empreinte de chasteté et de pudeur…

    Négliger l’importance de ce sujet est soit dû à l’ignorance, à une absence de clairvoyance et de compréhension, soit c’est une trahison envers la communauté dans ce qu’elle a de plus cher: ses garçons et ses filles.

  • Les mariés qu’ils soient jeunes ou âgés recherchent le bonheur, souhaitent la tranquillité et aspirent à la stabilité, au repos de l’âme et de l’esprit. De la même manière, ils s’efforcent de s’éloigner le plus possible des causes du malheur, du désordre, des troubles, et de leurs conséquences, surtout au sein de la cellule familiale.

    Une famille équilibrée est un bienfait pour la communauté et par elle la société peut prétendre vivement à la plénitude et au-bien être. Ce livre est garni de conseils pour les époux musulmans; nous vous invitons donc à le lire et à le méditer en famille pour ensuite l’appliquer, notamment dans les moments difficiles, pour ressentir le bienfait et la douceur de l’Islam, du mariage et d’un foyer bienheureux.

    Par Cheikh Sâlih Ibn Houmaid, imam de la mosquée sacrée de la Mecque.

  • Par la soeur Souad Bint Mohammed Faraj avec la préface du docteur Cheikh Sâlih Ibn Ghânim as-Sadlan.

    Chère soeur et chère lectrice, toi qui tiens ce livret entre tes mains, saches que ce qu’il décrit est la stricte réalité que certaines jeunes filles en sont arrivées jusque-là. Si, toi, tu n’as pas eu ces revers remercie ALLAH et lis ce livre, comprends-le et diffuse le parmi celles que tu aimes et pour qui tu veux le bien. Si, par contre, tu t’es retrouvée dans des difficultés, alors voici pour toi des conseils qui t’ont été donnés sans contrepartie et qui te sont parvenus sans que que tu ne te fatigues. Empresse-toi donc de te repentir et suis ces précieux conseils et ces directives pleines de bon sens.

  • Le rôle de la femme dans la réforme de la société est d’une importance capitale, et ce pour deux raisons principales:

    La première : les femmes sont aussi nombreuses que les hommes, voire plus. En effet, la majeure partie de la descendance d’Adam sont des femmes, comme cela a été prouvé par la Sounnah du Prophète, même si cela varie d’une contrée à une autre et d’une époque à une autre.

    La seconde: l’éducation des futures générations débute dans le giron des femmes.

    Pour être à la hauteur de cette responsabilité et pour remplir au mieux sa mission, la femme musulmane doit jouir de trois aptitudes essentielles: la droiture ou la piété, l’éloquence et la sagesse.

  • A toutes celles qui sont satisfaites d’ALLAH comme Seigneur, de l’Islam comme religion et de Mohammed comme Prophète et Messager.

    … Celles qui, grâce à l’Islam, se sont élevées au dessus de leurs penchants.

    … Aux filles de Khadîja, Asmâ et Soumayya.

    … A toutes les filles qui s’attachent au livre d’ALLAH en le lisant et le mettant en pratique.

    … Les jeunes filles qui piètinent les slogans trompeurs que répètent les chantres de la dissolution et de la débauche.

    … Les jeunes filles qui désirent le bonheur dans cette vie et dans l’au-delà.

    Un ouvrage important de Cheikh el-Albani -RahimahuLLAH- traitant du jilbab de la femme musulmane.

  • « Parmi ce qui renforce les rapports familiaux et assure leur conservation et leur maintien est l’engagement que les hommes ont pris envers leur Seigneur, à savoir, de garder leurs épouses en étant bienfaisants envers elles, ou bien de garder avec gentillesse. Cet engagement si ferme et si solide, fondé sur l’amour et la compassion, est attaché aux jugements de notre religion et de son inébranlable Charia… »

    Recueils de fatwas autour du mariage, entre coutumes et jugements islamiques, d’après Cheikh Ali Ferkous -HafizahuLLAH-.

  • ALLAH a établi un ensemble de règles qui régissent l’existence de l’homme depuis sa venue sur terre jusqu’au jour où il gagnera sa demeure éternelle dans l’au-delà.

    Même avant cela, quand il se trouvait dans les trois ténèbres (le ventre, la matrice et le placenta) l’homme était déjà soumis sans restriction aux lois naturelles d’ALLAH.

    Les ordres divins s’appliquent à la naissance de l’enfant, et ce à travers ses parents interposés ou ceux qui l’ont sous leur tutelle. ALLAH a en effet prescrit des injonctions qui doivent s’appliquer à l’enfant mineur par le biais de son tuteur.

    Cet ouvrage connu de l’imam Ibn el-Qayyim (751h) -RahimahuLLAH- explique tous les préceptes islamiques relatifs au nouveau-né.

  • Le mariage est une tradition prophétique importante qui aide à préserver la dignité et à s’abstenir des regards illicites. Grâce à lui, les efforts sont orientés vers la construction, la multiplication de la descendance et des bienfaits. Les désirs sont guidés vers le licite.

    Cet agréable livre est une « lettre aux mariés. » L’auteur y a rassemblé l’essentiel de ce dont ils auront besoin, depuis la prise de décision de se marier jusqu’à la nuit de noces. Outre tout ce qui se rapporte au mariage, à savoir, la connaissance des droits des époux, les moyens de cohabiter dignement, les bienséances des relations intimes, et tout ce qui contribue à la stabilité du foyer conjugal dans un style simplifié et en des termes accessibles.

    Cet ouvrage aborde les thèmes suivants :

    – Le choix du conjoint

    – Les qualités de l’époux

    – Les qualités de l’épouse

    – La demande en mariage

    – La prière de consultation

    – Les conditions de mariage

    – La dot

    – Le repas de noces

    – Les chants

    – La parure licite

    – La nuit de noces

    – Les relations intimes

    – Les droits de l’époux

    – Les droits de l’épouse

    Avec des Fatawas sur le mariage des savants suivants:

      • Al-Albani
      • Ibn el-‘Otheymin
      • Mohammed Ibn Ibrahim
      • Muqbil al-Wâdi’i
      • Ibn Bâz
      • Al-Fawzan
      • Ibn el-Jibrin
      • Comité des fatawas
  • « Ahkâm an-Nisâ » d’Ibn al-Jawzî (597h) -RahimahuLLAH- est un livre qui traite de la manière spécifique des règles relatives aux femmes, de leurs adorations, de leur attitude envers les autres, de leur comportement, de leurs bonnes manières, de leur moralité, tout en rapportant les biographies de certaines femmes qui étaient des compagnonnes, mais aussi d’autres, qui étaient des femmes vertueuses. C’est une oeuvre indispensable pour toute femme musulmane.

  • Ce livre nous emporte avec lui dans le monde de la femme musulmane qui a vécu sous le regard bienveillant de l’Envoyé d’ALLAH -salla ALLAHu ‘aleyhi wa sallam-. C’est un beau spectacle que nous offrent différentes scènes qui sont des épisodes de la vie de femmes ayant accompagné le Prophète de l’Islam, Mohammed -‘aleyhi as-salat was-salâm-. Ces scènes incarnent la voie droite de l’Islam qui a établi les fondements des droits de la femme et de ses devoirs.

  • Certes, ALLAH a établi les devoirs que chacun des époux doit observer envers l’autre. Le droit de l’un est le devoir de l’autre. Le Messager -salla ALLAHu ‘aleyhi wa sallam- dit : « Certes, vous avez des droits envers vos épouses, et vos épouses ont des droits envers vous. »
    Cependant, l’homme -pour des considérations particulières- a une préséance qu’ALLAH lui a accordée conformément au verset suivant :
    « Quant à elles, elles ont des droits équivalents à leurs obligations, conformément à la bienséance. Mais les hommes ont cependant une prédominance sur elles. » [Al-Baqara (La Vache) : 228].
    En effet, les devoirs conjugaux sont au nombre de trois : des droits communs et des droits propres à chacun, c’est-à-dire les droits de la femme envers son époux et les droits de l’époux envers sa femme.
    Dans ce contexte, l’auteur se limite à mentionner les obligations et les bonnes moralités qu’ALLAH enjoint à la femme d’observer envers son époux. Elle est responsable devant ALLAH quant au manquement et à la négligence de ses droits ayant trait à elle.

  • Cher frère, chère soeur, vous allez vous marier. Heureux de vous préparer à une nouvelle étape de votre vie. Anxieux au vu des devoirs qui vous attendent. Des interrogations aussi nombreuses que variées se bousculent dans votre esprit. Pour y voir plus clair, voici pour vous, ce livre, où les plus grands savants de l’Islam de notre époque ont répondu aux questions portant sur le mariage et ses règles religieuses. Conçu comme un guide, toutes les connaissances nécessaires au bon déroulement de cet heureux évènement y sont recensées. Tout y est . De la décision même de se marier, jusqu’à la première nuit, mais aussi : comment choisir son conjoint, les relations avant le mariage, le tutorat, la dot, les conditions, la famille, la demande en mariage, le contrat, la fête, etc … Bref, impensable de prendre les décisions les plus importantes de sa vie sans se munir de ce guide qui se révélera vite utile et précieux pour ne pas dire indispensable.

    Le mariage en questions et réponses par les plus grands savants contemporains: Cheikh el-Albani, Cheikh Ibn Bâz, Cheikh el-Fawzan, Cheikh Mouqbil, Cheikh Ibn el-‘Otheimin, Cheikh as-Sa’di, les savants de l’Ifta (en Arabie Saoudite).

  • L’éducation des enfants joue un rôle capital dans la vie de tout musulman. Toutefois, nombreux sont les parents qui n’ont pas recours aux solutions fiables pour élever correctement leurs enfants.

    Dans ce livre, Cheikh Sâlim al-‘Ajmi nous offre des solutions pratiques et efficaces dans une série de cours qui sont simples et accessibles à tout le monde. C’est avec grande sagesse, simplicité et éloquence qu’il réussit, tout en se basant sur les textes du Coran et de la Sounnah, à expliquer de façon exemplaire l’éducation selon les préceptes musulmans. Il rend facile l’éducation islamique en citant des exemples pratiques de la vie de tous les jours accompagnés de réponses réalistes aux problèmes que rencontrent les parents. Il explique admirablement comment ceux-ci doivent se comporter avec leurs enfants dans des situations concrètes qui sont souvent difficile, voir impossible à gérer.

    En outre, il propose aux parents des solutions efficaces qui permettent d’éviter la confrontation avec l’enfant ainsi que des astuces qui facilitent le dialogue dans la vie de famille. Il explique comment gagner l’amour de l’enfant, comment le punir sans tomber dans l’excès et comment concilier miséricorde et fermeté dans l’éducation. En résumé, le Cheikh nous enseigne à travers ses cours comment aider nos enfants à forger une personnalité indépendante sans que cela se fasse au détriment de la religion.

    Certes, « Mes enfants – l’éducation selon les préceptes musulmans » est un guide qui permet aux parents d’adopter les comportements islamiques et les bonnes moeurs dans leur relation avec les enfants.

    Bien que Cheikh Sâlim al-‘Ajmi soit né au Koweït, il a entrepris la majeure partie de ses études religieuses en Arabie Saoudite. Diplômé de la Faculté de la Charia à l’Université Islamique de Médine, le Cheikh est aussi titulaire d’une maîtrise en jurisprudence comparative qu’il obtint à l’Institut Supérieur de la Magistrature à l’Université Islamique de l’Imam Mohammed Bin Sa’oud en Arabie Saoudite (Riyad). Plus tard, le Cheikh obtient son doctorat en jurisprudence comparative également à l’Institut Supérieur de la Magistrature à l’Université Islamique de l’Imam Mohammed Bin Sa’oud à Riyad. Cheikh Sâlim al-‘Ajmi est aujourd’hui imam et prêcheur à Jahra au Koweït.

     

  • Ce livre a comme vocation de faire prendre conscience aux musulmans de leur responsabilité en tant qu’époux et chefs de famille. Il a également pour ambition non seulement d’exposer mais aussi et surtout de corriger les erreurs les plus souvent commises par les maris envers leurs épouses.

    Nous conseillons aux époux et aux frères qui voudraient se marier bientôt, qui souhaitent que leur vie conjugale soit la plus agréable possible et désirent faire de leur foyer un havre de paix et d’amour, de profiter des précieux conseils que contient cet ouvrage, pour que le mariage bienheureux ne soit plus un rêve ou un but inaccessible mais une réalité concrète et un bonheur quotidien…

    Pour que la vie conjugale ne soit plus une routine ni un calvaire ou un « passage obligé » dans la vie du musulman, mais plutôt une voie vers le Paradis et un moyen d’y accéder par la volonté d’ALLAH.

  • Ce livre a comme vocation de faire prendre conscience aux musulmanes de leur responsabilité en tant qu’épouse et de leur rôle primordial dans la stabilité et le bien-être du foyer musulman. Il a également pour ambition non seulement d’exposer mais aussi et surtout de corriger les erreurs les plus souvent commises par les épouses envers leurs maris.

    Nous conseillons aux épouses et aux soeurs qui voudraient se marier bientôt, qui souhaitent que leur vie conjugale soit la plus agréable possible et désirent faire de leur foyer un havre de paix et d’amour, de profiter des précieux conseils que contient cet ouvrage, pour que le mariage bienheureux ne soit plus un rêve ou un but inaccessible mais une réalité concrète et un bonheur quotidien…

    Pour que la vie conjugale ne soit plus une routine ni un calvaire ou un « passage obligé » dans la vie de la musulmane, mais plutôt une voie vers le Paradis et un moyen d’y accéder par la volonté d’ALLAH.

  • Voici un recueil de conseils et de directives pour la femme musulmane provenant de sermons prononcés à différents moments que des personnes honorables m’ont donné l’idée de compiler et d’éditer dans l’espoir qu’Allah en fasse profiter au plus grand nombre.

    « En effet, la ligne de conduite de notre noble Prophète était de réserver des moments pour exhorter les femmes. Il est recommandé d’exhorter les femmes, de leur enseigner les dispositions de l’Islam et de les rappeler à leurs obligations religieuses a fait remarquer al-Hâfiz Ibn Hajar. J’ai nommé ce recueil de recommandations et de conseils:  » Exhortation aux femmes  » et j’implore ALLAH et Lui Seul de rendre les femmes et les filles musulmanes vertueuses, fières, méritantes et de les écarter des épreuves apparentes et cachées, Il entend toute chose et exauce les prières. » (Cheikh ‘Abder-Razzâq el-Badr)

  • La femme a vécu, à travers une longue période de l’Histoire, une situation humiliante et méprisable, car ses droits et son honneur étaient bafoués. Elle occupait dans la société une place décadente, à tel point qu’elle était considérée moins que du mobilier. Puis, vint la lumière de l’Islam pour vaincre les ténèbres, installer le bien et la justice et mettre fin à l’injustice. Ainsi, la femme a pu récupéré ses droits, prendre sa vraie place au sein de la société et respirer enfin la brise de la liberté. L’Islam s’est adressé directement à elle en lui dictant ses devoirs et en l’orientant vers le bien, tout en lui promettant une bonne récompense.

    Dans cet ouvrage, l’auteur nous présente un panorama de la femme dans les différentes étapes de sa vie et de sa nature. Il traite de ses droits et lui rappelle ses devoirs envers son foyer, son mari et ses enfants. L’auteur poursuit en répondant aux doutes et équivoques lancés sur les questions de la polygamie, du divorce, du travail, du voile, de la mixité, du témoignage et de l’héritage dans la législation islamique. Ensuite, il lance un point de vue critique objectif sur la situation de la femme dans la civilisation occidentale moderne.

  • « Sache que lorsque l’on mentionne celui qui a un mérite sur une chose donnée, c’est dans le but d’inciter celui qui est déterminé à agir en ce sens et par la même occasion blâmer celui qui est paresseux, mais aussi enseigner à celui qui cherche la droiture.

    J’ai mentionné les nobles femmes qui nous ont devancés dans les mérites. Je commencerai par citer un groupe de femmes de l’ancien temps, dont certaines Compagnonnes que j’ai choisies, pour enfin terminer par des femmes méritoires que ce soit en termes de noblesse d’âme, de science, d’adoration ou encore de générosité. »

  • Ce livre est une compilation de fatwas (avis juridiques) émises par les plus grands savants de notre époque et portant sur des sujets aussi importants que variés: le dogme, la prière, la purification légale, le jeûne, les relations conjugales, le mariage, le divorce et de nombreux autres sujets.

    Fatwas concernant les femmes: le mérite de cet ouvrage est qu’il aborde la croyance, la jurisprudence et l’éthique en rattachant la femme musulmane aux savants les plus éminents de la communauté.

    Un véritable guide pour la femme musulmane dans son cheminement vers ALLAH et Son Agrément, pour une vie heureuse ici-bas et dans l’eau delà, à destination d’un Paradis aussi vaste que les cieux et la Terre et sous lequel coulent des ruisseaux.

    Cet ouvrage comporte des questions posées par diverses personnes et les réponses données sont tirées de du Saint Coran et de la Sounnah d’après les plus grands savants contemporains.