• L’âme de la prière réside dans la concentration, l’humilité et la présence du coeur durant son accomplissement. Dans cet ouvrage, l’Imam Ibn el-Qayyim, surnommé le « médecin des coeurs » nous présente en détail ce que le coeur doit éprouver et comment il doit se comporter lors de l’accomplissement de chacun des gestes constituant la prière. En mettant en pratique ses propos le musulman goûtera alors, par la volonté d’ALLAH, au plaisir de l’adoration et aux douceurs de la prière.

  • Le Fiqh Malikite est une des 4 écoles reconnues dans la Jurisprudence Islamique. Chaque école possède ses propres Moutoun de Fiqh afin d’apprendre cette science chose après chose, et en évoluant dans ce domaine petit à petit.

    Nous vous proposons ici un ensemble d’épîtres reconnues du Fiqh Malikite, les Moutoun sont présentés en français et en arabe.

    • Moukhtasar al-Akhdari,
    • Matn al-Ashmawiyyah,
    • Matn Ibn ‘Ashir
    • al-Mouqaddimah al-Izziyyah.
  • Le jeûne du mois de Ramadan est le quatrième pilier de l’Islam. Nous remarquerons qu’ALLAH a diversifié les différentes adorations. En effet, certaines adorations sont purement corporelles, c’est le cas de la prière, d’autres sont uniquement liées à l’argent, comme la zakat, et d’autres sont à la fois du premier et du second type comme le pèlerinage. Cette diversité est un moyen qu’ALLAH utilise afin d’éprouver Ses serviteurs. L’ensemble des ulémas de l’Islam est unanime sur le caractère obligatoire du jeûne du mois de Ramadan, et qu’il est un des piliers de l’Islam. Cela est même nécessairement connu de la religion, ainsi celui qui le renie est un apostat, et est donc sorti de l’Islam. Il est important de savoir que, contrairement à la prière, celui qui ne jeûne pas, tout en reconnaissant que le jeûne est un pilier de l’Islam et une obligation, ne sort pas de l’Islam, nous dirons plutôt qu’il a commis un très grand pêché et qu’il a mis sa religion en péril.

    Résumé des travaux du Cheikh Mohammed Ibn Sâlih al-‘Otheimin -RahimahuLLAH-.

  • Pour ceux qui viennent de rentrer dans l’Islam, nous leur présentons ce livre, sous le titre de: « Fatwas destinées aux nouveaux musulmans ».

    Il vous aidera à répondre à quelques unes de vos questions pour vos premiers pas…

  • Le but du jeûne n’est pas d’exercer son corps à supporter la soif, la faim et la difficulté, mais plutôt d’entraîner son âme à délaisser ce qu’elle aime pour satisfaire Celui qu’elle aime. Ce qui est aimé et que l’on délaisse est la nourriture, la boisson et les relations sexuelles, tels sont les plaisirs de l’âme. Quand à Celui qui est aimé et dont on désire la Satisfaction, il s’agit d’ALLAH, Le Créateur de l’Univers. Il nous faut donc songer à cette intention, à savoir que nous délaissons ces choses qui rompent le jeûne en vue d’acquérir la Satisfaction d’ALLAH.

     

    Cette épître réunit 48 questions sur le jeûne par le grand savant Cheikh Ibn el-‘Otheimin -RahimahuLLAH-.

  • La préoccupation de l’enfant, dès son plus jeune âge, son éducation saine et l’enseignement des règles de sa religion auront sur lui un impact immense tout au long de sa vie.

    Il y a des règles juridiques qu’il nous incombe à tous de connaître et de mettre en pratique et qui sont en relation avec les enfants qui n’ont pas encore atteints l’âge de la puberté, qu’ils soient des filles ou des garçons. Il convient à toute personne, à qui ALLAH donne la tutelle d’un enfant, d’apprendre ces points autant que possible.

    Ainsi, tu trouveras, dans cet ouvrage, des fatwas émises par certains érudits contemporains, sur des sujets qui ont trait à l’enfant, de sa naissance jusqu’à sa puberté.

  • « Guide des hommes doués d’intelligence pour connaître le Fiqh par les chemins les plus rapides et les moyens les plus simples. Le présent ouvrage se veut être une orientation claire et facile à lire, destiné à tous ceux qui souhaitent obtenir des réponses aux questions qui reviennent le plus fréquemment en matière de jurisprudence islamique.

    De nombreuses réponses traitent de plusieurs sujets de jurisprudence (Fiqh) à la fois, et détaillent les fondements sur lesquels elles s’appuient afin d’éclairer le lecteur sur les références et les sources mobilisées ainsi que sur les justifications et les règles qui en sont déduites.

    Nous avons généralement retenu l’avis majoritaire chez les savants hanbalites contemporains. Toutefois, quand il existe un autre avis plus proche de la vérité, nous l’avons cité et authentifié, puis nous avons reproduit succinctement les preuves correspondant à chaque avis. »

  • L’Islam constitue pour l’humanité la réponse à un besoin fondamental, et même pourrait-on dire aujourd’hui, à une nécessité vitale.

    C’est ainsi qu’est née l’idée du concours « Ceci est l’Islam ». Il a été ouvert à toutes les universités du monde musulman. Et c’est le Docteur Mohammed ibn Ibrâhîm al-Hamad qui a remporté la première place et reçu l’approbation unanime des différents jurys. Son travail s’est distingué par son ampleur et son exhaustivité, par la qualité de sa présentation et de la discussion qui s’en est ensuivi, par sa rigueur scientifique et enfin par le mariage intelligent de la tradition et de la modernité qu’il y propose.

    Le résultat est donc ce beau joyau qui, nous l’espérons, permettra de mieux faire connaître l’Islam et aidera grandement les prédicateurs dans leur tâche.

    Cet exposé a été conçu de sorte à pouvoir être enseigné dans le cours de « Culture Islamique », il pourra ainsi aider les étudiants à combler certaines lacunes dans ce domaine. Il est présenté d’une manière agréable et originale.

    L’auteur s’est appuyé sur les sources originales, qu’elles soient anciennes ou modernes, et il a adopté un style neutre qui tient compte des différences de mentalité entre musulmans et non-musulmans. Il ne vise ni l’auto justification ni la provocation, afin de permettre au lecteur de se faire une idée juste de la réalité de l’Islam.

  • Un ouvrage clarifiant le statut de la prière de nuit pendant le mois de Ramadan, la façon de l’accomplir, ses mérites, accompagné d’un éclaircissement sur le statut de la retraite spirituelle et ses conditions.

    Un sujet intéressant et profond qui profitera aux personnes désireuses d’accomplir davantage d’œuvres durant ce mois béni.

    Un livre à se procurer avant l’arrivée de Ramadan afin d’en savoir davantage sur le sujet et espérer prier au mieux cette prière, qui, si elle est faite avec foi et espérance pourra nous donner droit à l’expiation de nos pêchés antérieurs, comme nous le rapporte le hadith d’Abou Hourayra.

    La prière de nuit (Qiyâm) pendant le mois du Ramadan :

    Son mérite – Comment l’accomplir,
    La nuit du destin (Laylatu-l-Qadr) et sa date,
    La prière du Witr,
    L’invocation du recueillement (al-Qounût).

    La retraite spirituelle (al-I’tikâf) :

    Sa légitimité dans la Chari’a – Ses conditions,
    Ce qui est autorisé à la personne en retraite,
    Ce qui annule la retraite spirituelle.

  • Le Prophète a dit : « Le premier devoir dont l’homme est appelé à rendre compte le jour de la Résurrection est la prière. Notre Seigneur auquel rien n’échappe, s’adressant aux anges leur dira : « Voyez si la prière de mon serviteur est parfaite. Si elle l’est, inscrivez-la lui parfaite. Si mon serviteur a des prières surérogatoires, comblez avec les imperfections. Ainsi, il en sera pour tous ses actes. »

    Que présenteront ceux qui n’ont ni prières obligatoires à leur actif et a fortiori ni prières surérogatoires !!! Réfléchissez, mes chers frères et sœurs, et commencez à faire la prière !

    Voici quelques arguments qui sauront inchâALLAH te convaincre: (Lire le livre)

  • Certes, ALLAH nous a affranchis de la gêne et de la difficulté dans notre religion, ainsi par la grâce d’ALLAH, notre religion est une religion de facilité et d’aisance. « ALLAH veut pour vous la facilité, Il ne veut pas pour vous la difficulté » (s.2, v.185) Il dit aussi : « et Il ne vous a imposé aucune gêne dans la religion » (s.22, v.78)

    Ces textes ont établis une règle (ou un principe) fondamentale de la religion qui est : la difficulté amène la facilité. Notre Prophète a dit : « J’ai été envoyé avec une religion de pur monothéisme (vouer le culte à ALLAH et s’écarter de toutes sortes de polythéisme) et facile (dans sa pratique). »

    Quant à l’hiver et les périodes de grand froid, ils leurs sont appliquées des règles spécifiques à travers lesquelles apparaissent la facilité et la souplesse de cette législation qui tient compte des intérêts religieux et mondains.

  • ALLAH dit (s’adressant aux croyants): « Ô les croyants! Mangez des (nourritures) licites que Nous vous avons attribuées. (S. al-Baqarah, V.172) ». Ensuite, il donna exemple le cas d’un homme qui a longtemps voyagé, les cheveux ébouriffés, recouvert de poussière et qui lève les mains vers le Ciel en disant: « Ô Seigneur! Ô Seigneur! » Alors que sa nourriture, sa boisson, ses vêtements sont de sources illicites et qu’il s’est nourri d’illicite. Comment espère-t-il être exaucé ? »

    En partant du constat que la nourriture licite a des répercussions considérables sur l’être humain dans son comportement, sa vie spirituelle, son degré de perspicacité et l’exaucement de ses invocations contrairement à la nourriture malsaine.

    Cette épître concerne donc le statut islamique de la consommation de diverses espèces animales, qu’elles soient licites ou non. Cette étude est bien sûr restreinte aux animaux les plus connus. Ceci, afin que le musulman soit éclairé sur ce qu’il peut ou ne peut pas consommer que ce soit en Terre d’Islam ou ailleurs.

  • Voici un livre qui regorge d’enseignements traitant le thème qu’il aborde dans un style qui en fait un ouvrage venant enrichir le patrimoine littéraire islamique. Son auteur, Abou ‘AbdiLLAH Mohammed Ibn Ahmad Ibn ‘Abdel-Hâdî al-Maqdisî le hanbalite -RahimahuLLAH- y a rassemblé un assortiment des biographies des quatre Imams – les imams de l’Islam et savants de la Oumma – Abou Hanîfa, Mâlik, ach-Châfihî et Ahmad – dont ALLAH a élevé le rang et honoré la dignité.

    Par leur loyauté, leur intégrité, ils furent les héritiers du Prophète d’ALLAH, les porteurs de la science. Ils invitèrent à sa Charia, reniant les altérations des fanatiques, les impostures de ses ennemis, les interprétations des ignorants, protégeant la Charia contre toute innovation.

  • « ‘Umdat al-Ahkâm » est un recueil des principaux hadiths de la jurisprudence islamique. Les hadiths sont unanimement reconnus authentique par Boukhâri et Mouslim. Etant donné leur importance, tous les étudiants débutent par les mémoriser et de nombreux savants les ont expliqués. Ici, le commentaire d’un contemporain, Cheikh ‘AbdALLAH al-Bassâm -RahimahuLLAH-, qui était membre du comité des grands savants et enseignant à la mosquée sacrée de la Mecque. Célèbre pour sa simplicité et sa clarté, l’auteur l’a résumé en proposant aux lecteurs l’essentiel des enseignements à retenir. Chacun appréciera le texte bilingue, Français-Arabe  entièrement voyellisé en vis a vis, facilitant notamment l’apprentissage des hadiths, de leurs sens, et de parfaire ses connaissances de la langue arabe.

  • 2 volumes de plus de 2500 pages. Réponses des plus grands savants aux problèmes contemporains.

    Cet ouvrage méritoire réunit un ensemble considérable de fatwas utiles pour toute la famille musulmane. Ces fatawas sont données par les grands savants tels que : Cheikh al-Fawzan, Cheikh Al ‘Othaymin, Cheikh Ibn Bâz, Cheikh Ibn Jibrin…

  • Les rites relatifs aux funérailles tels que laver le mort musulman, l’envelopper dans un linceul, prier sur lui et l’enterrer sont des pratiques auxquelles chacun de nous peut être confronté. D’où la nécessité de les apprendre, conformément aux enseignements prophétiques.
    Dans le présent livre, on a d’abord décrit les différentes étapes des funérailles, depuis le lavage du mort jusqu’à son enterrement. Enfin, l’ouvrage se termine par les 241 innovations énumérées par le Cheikh al-Albanî -RahimahuLLAH-.

  • La prière est le pilier de l’Islam le plus important après l’attestation de foi. Force est de constater, hélas, que beaucoup de musulmans la négligent en se trouvant diverses excuses que cet ouvrage, nous l’espérions, tentera de dissiper. Ce livre se veut un rappel qui, par la volonté d’ALLAH, sera très bénéfique non seulement pour ceux qui ne prient pas, mais aussi pour ceux qui sont fidèles à la prière mais désireraient en comprendre le sens profond.

    Livre préfacé par Cheikh Ibn Bâz -RahimahuLLAH-.

  • Cet ouvrage comporte la description de la prière du Prophète -salla ALLAHu ‘aleyhi wa sallam-, rédigé par le grand savant Cheikh Ibn Bâz- RahimahuLLAH-. Suivi des Fatawas importantes concernant la prière et les ablutions.

  • Ce commentaire de Cheikh Mohammed Ibn Sâlih el-‘Otheimin -RahimahuLLAH- extrait de « Zâd al-Moustaqna' », traite des règles relatives à l’imamah, la prière en groupe, de l’importance de la mosquée dans la vie des musulmans, du déroulement du culte. Des questions relatives à la salat en jamâ’a (groupe) y sont également présentes.

  • L’intérêt de ce livre réside dans sa concision. L’auteur s’est contenté de citer les points prépondérants en s’efforçant à fournir les preuves authentiques. Il n’a pas oublié de préciser ce qui incombe au fidèle, qu’il soit imam ou suiveur.

    Il montre donc comment, ou et quand accomplr ces prières. Il indique s’il y a lieu de faire ou non un sermon, ainsi que les actes recommandés.

    L’auteur n’a pas omis d’évoquer des remarques qui s’y réfèrent ainsi que des hadiths faibles les concernant. Ce genre de livre est utile pour le commun des musulmans, car ces prières (de consultation, de l’éclipse et de la pluie) sont méconnues de beaucoup de gens.

    Livre préfacé par Machour Ibn Hasan Al Salman.

  • Cette épître a pour but de conseiller les employés et les travailleurs quant à l’accomplissement des tâches qui leur ont été confiées. Cheikh ‘Abdel-Mouhsin el-‘Abbâd l’a écrite en espérant qu’elle soit profitable aux employés et aux ouvriers et qu’elle les aide à être sincères et sérieux dans leur travail et dans le respect de leurs obligations.

  • Cet ouvrage comporte la description des ablutions et de la prière du Prophète -salla ALLAHu ‘aleyhi wa sallam-, rédigé par le grand savant Cheikh Ibn Bâz- RahimahuLLAH-.

  • « Boulough el-Marâm » est un livre béni et extrêmement bénéfique, livre de Hadiths que le Hâfiz Ibn Hajar al-‘Asqalâni (852h) -RahimahuLLAH- a organisé par ordre des différents chapitres de jurisprudence islamique.

    Les Hadiths de cet ouvrage sont extraits de différents recueils de référence, dont les plus connus sont : el-Mousnad de l’imam Ahmad, les deux recueils authentiques Boukhari et Mouslim, et les quatre recueils de Sunan (Abou Dawoud, Tirmidhi, Nassâi et Ibn Mâjah).

    Le lecteur trouvera près de 1600 hadiths traitant des deux grandes parties du Fiqh : le rituel (la prière, le jeûne, le pèlerinage, etc.) et les relations (le commerce, le mariage, les crimes et délits, etc.) Sans oublier quelques sujets divers (la piété filiale, les invocations, etc.)

    En somme, Boulough el-Marâm compte parmi les meilleurs livres dans l’exposé des règles religieuses, et il convient aux étudiants en sciences religieuses de le mémoriser, le comprendre, et d’y prêter une grande attention.

  • Étant donné la multitude d’avis divergents autour de la question du voyage, une connaissance approximative de ses règles amène nombre de croyants à commettre de nombreuses erreurs ou encore à se priver de facilités octroyées par le Législateur. Il convient donc au commun des musulmans de se référer à l’avis d’un savant reconnu pour son intégrité. Et l’auteur ne s’y est pas trompé en présentant cette épître exposant la jurisprudence du voyage en disant : J’ai beaucoup profité, pour ce travail, des appréciations et corrections de notre Cheikh, l’Imam Ibn Bâz.

    En annexe, une série de questions – réponses avec le Cheikh Ibn el-‘Otheimîn -RahimahuLLAH- met en évidence nombre de situations concrètes.

    Un ouvrage pratique indispensable en voyage.

  • Ceci est une épître concise qui traite de «la prière du vendredi» dans laquelle sont exposés les points suivants :

    • Sa signification.
    • Son caractère obligatoire et son statut: à qui elle incombe et qui en est dispensé.
    • Son caractère obligatoire concerne toute personne réunissant huit conditions.
    • La punition de celui qui délaisse la prière du vendredi.
    • Les mérites du jour du vendredi.
    • Les mérites de la prière du vendredi.
    • Les bienséances, obligatoires et recommandées, à adopter le jour du vendredi.
    • + Fatawas des grands savants de l’Ifta (en Arabie Saoudite), Cheikh Ibn el-‘Otheimin et Cheikh Ibn Bâz.
  • Ouvrage concis traitant de la prière de nuit, dans lequel l’auteur a expliqué ses mérites, les bienséances qui s’y rapportent et les moyens qui contribuent à sa pratique.

    Le Messager d’ALLAH -salla ALLAHu ‘aleyhi wa sallam- a dit: «Faites la prière bénévole pendant la nuit, c’était l’habitude des vertueux avant vous, elle vous rapproche de votre Seigneur, expie les fautes, vous interdit de commettre le péché et empêche les maladies d’attaquer le corps.»

     

  • Cet ouvrage est un résumé du livre « La parole claire quant aux erreurs de ceux qui accomplissent la prière » résumé par l’auteur lui-même.

    Nombreuses sont les erreurs que les gens commettent dans leurs prières, se livre sera une grande aide afin de corriger les fautes les plus répandues lors de l’accomplissement de la prière.

    Ce livre se compose de plusieurs parties traitant en détail les erreurs se rapportant:

    -aux vêtements lors de la prière,

    -aux lieux et à la façon de prier,

    -les erreurs dans la moquée et lors de la prière en groupe,

    -les erreurs ayant lieu après la prière,

    -les erreurs qui concernent la prière du vendredi,

    -les erreurs qui concernent les autres prières spécifiques.

  • Traitant le thème important qu’est le Ribâ (l’usure), l’ouvrage que vous tenez entre les mains s’articule donc en cinq parties, comme suit :

    – Une biographie de l’auteur extraite d’une émission radio. Le Cheikh étant l’invité de l’émission, il répond lui-même aux questions qui lui sont posées sur sa vie et son parcours scientifique.

    – Une introduction à la notion de Ribâ (l’usure) et des règles qui s’y rapportent, tirée du chapitre du livre : « al-Moulakkhas al-Fiqhi » de Cheikh el-Fawzan lui-même. Le lecteur appréciera la clarté des explications et pourra saisir pleinement la notion avant d’aborder le coeur de l’ouvrage.

    – L’ouvrage du cheikh Fawzan intitulé : « Le Riba et certaines de ses formes dans l’économie moderne ». Initialement une conférence donnée dans une des mosquées du royaume d’Arabie Saoudite, elle est suivie d’une série de questions-réponses sur ce même thème, comme cela est l’usage.

    – A la suite de la conférence du Cheikh qui se termine donc d’une série de questions-réponses, nous avons ajouté un certain nombre de fatwas éditées par le Mufti d’Arabie Saoudite, le Cheikh Ibn Bâz, ainsi que d’autres émanant du comité des grands savants d’Arabie Saoudite.

    – En conclusion, nous avons ajouté certains hadiths authentiques dissuadant de commettre le péché de Ribâ.

  • Cet ouvrage, bien que concis, décrit tout ce qu’il convient au musulman de savoir et de mettre en pratique en terme de croyance, d’adoration, de comportement et de méthodologie.

    Cet ouvrage porte donc parfaitement son nom, en ce sens qu’il s’agit bien là de leçons importantes destinées à l’ensemble des musulmans.

    L’explication que l’imam Ibn Bâz -RahimahuLLAH- a faite de ce livret n’est ni trop longue au point d’être rébarbative, ni trop courte au point d’omettre certains points importants.

    Le but est de faire d’elle une aide facile – après l’aide d’ALLAH – et une référence abordable pour qui voudrait l’enseigner, qu’il s’agisse de l’imam dans sa mosquée, du père de famille dans sa demeure ou de l’étudiant en science religieuse dans son quartier ou sa ville.

  • Cet ouvrage de petite taille mais d’importance capitale répond à de multiples questions au sujet de l’abattage rituel sur base du Coran et de la Sunnah authentique et en citant les avis des Imams et des juristes musulmans sur ces sujets.

    L’auteur aborde dans cet ouvrage entre autres les règles et conditions de l’égorgement légal, les catégories de viandes et leurs jugements, le statut de ce qui est immolé au nom d’autre qu’ALLAH, ainsi que ce qui est égorgé par les gens du Livre, etc.

  • Ce livre a pour sujet l’adoration du jeûne, celle-ci fait partie des plus grandes adorations légiférées. Le jeûne du mois de Ramadan est le quatrième pilier de l’Islam et le jeûne suréorgatoire fait partie des meilleurs actes.

    L’auteur a abordé les règles liées au jeûne, a cité ses mérites ainsi que ses différents types.
    En l’approche de ce mois béni, il convient au musulman d’apprendre ou de revoir les règles de celui-ci, afin d’accomplir cette adoration avec science et de la meilleure des manières.

  • « Nous trouvons certains musulmans de nos jours qui se désintéressent et négligent la prière, au point de la délaisser de manière totale.

    Étant donné que ce sujet fait partie des grands points importants par lesquels les gens sont éprouvés de nos jours et que les savants de la communauté et ses imams, anciens comme contemporains, ont divergé à son propos, j’ai trouvé bien d’écrire à ce sujet ce qui m’en a été facilité. Le contenu va être abordé et résumé en deux chapitres:
    – Le premier : Le statut du délaissement de la prière.
    – Le second : Ce qui se rattache à l’apostasie, de par le délaissement de la prière ou autre. »

    Epître de Cheikh Ibn el-‘Otheimin -RahimahuLLAH- sur la mécréance de celui qui délaisse la prière.

  • Nombreuses questions sont posées à chaque Ramadân, au sujet de choses auxquelles le musulman est confronté dans sa vie journalière, invalident-elles le jeûne ou non, Cheikh Ibn Bâz -RahimahuLLAH- nous donne des réponses dans cette épître.

  • « Oussoul al-Fiqh (Les fondements de la jurisprudence islamique) est une science religieuse importante, son importance est connue et mentionnée par les savants. Sa connaissance est une obligation pour les gens de science qui souhaitent émettre des fatawas, mais en regardant les différents chapitres et thèmes de celle-ci, on se rend compte que certains sujets concernent le simple musulman.

    J’ai donc souhaité rassembler et mettre en valeur ces chapitres et certaines règles afin que le musulman de la masse puisse les apprendre et les appliquer pour en tirer profit et obtenir les nombreux fruits de l’apprentissage de cette science. »

  • La régularité et le respect du nombre de vers imposés par jour, est la manière adoptée par les savants dans l’apprentissage des épîtres.

    L’Imam az-Zuhri a dit : « Nous avons certes acquis cette science par un hadith, puis deux; un avis juridique, puis deux. »

    Est considéré comme savant celui qui a mémorisé les épîtres. Cheikh el-Islam Ibn Taymiya a dit : « Celui qui aura mémorisé les épîtres obtiendra la science. » On ne peut donc obtenir de bases solides qu’avec l’apprentissage des fondements et ce, dans chacune des sciences.

    Cheikh el-Islam Ibn Taymiya a dit : « Alors qu’il fasse (l’étudiant en sciences religieuses) l’effort de patienter dans l’apprentissage, en mémorisant pour chaque science une épître, en se référant aux paroles justes du Prophète -salla ALLAHu ‘aleyh wa sallam-. »

    Cet ouvrage est divisé en deux parties:

    • Lâmiyah de Cheikh el-Islam Ibn Taymiya (728h) -RahimahuLLAH-,
    • Leçons importantes à l’ensemble de la communauté de Cheikh Ibn Bâz -RahimahuLLAH-.
  • La régularité et le respect du nombre de vers imposés par jour, est la manière adoptée par les savants dans l’apprentissage des épîtres.

    L’Imam az-Zuhri a dit : « Nous avons certes acquis cette science par un hadith, puis deux; un avis juridique, puis deux. »

    Est considéré comme savant celui qui a mémorisé les épîtres. Cheikh el-Islam Ibn Taymiya a dit : « Celui qui aura mémorisé les épîtres obtiendra la science. » On ne peut donc obtenir de bases solides qu’avec l’apprentissage des fondements et ce, dans chacune des sciences.

    Cheikh el-Islam Ibn Taymiya a dit : « Alors qu’il fasse (l’étudiant en sciences religieuses) l’effort de patienter dans l’apprentissage, en mémorisant pour chaque science une épître, en se référant aux paroles justes du Prophète -salla ALLAHu ‘aleyh wa sallam-. »

    Cet ouvrage est divisé en deux parties:

    • Les conditions de la prière, ses piliers et ses obligations (Chourout as-Salat) de Cheikh Mohammed Ibn ‘Abdel-Wahhâb (1206h) -RahimahuLLAH-,
    • al-‘Aqidah al-Wâsitiyah, de Cheikh el-Islam Ibn Taymiya (728h) -RahimahuLLAH-.
  • La prière constitue l’épine dorsale de la religion, la plus grandiose des œuvres d’adorations apparentes et le second pilier de la confession musulmane. Dès lors, son accomplissement est l’une des plus importantes obligations individuelles qu’ALLAH a prescrites après la connaissance du Tawhîd.
    De nos jours, il n’échappe à personne que beaucoup d’individus ignorent la manière de prier du Prophète -salla ALLAHu ‘aleyhi wa sallam-. Cependant, le problème présent chez un nombre considérable de frères et de sœurs laissant apparaître le bien et la droiture, informés sur la description de la prière du Prophète et soucieux de s’en acquitter, réside dans leur méconnaissance de ses conditions ou obligations, voir même de ses piliers. Pire encore, ils sont ignorants des conditions liées à la pureté rituelle sans laquelle la prière ne peut être acceptée.
    L’écrit « Les conditions de la prière, ses piliers et ses obligations » est une épître concise de l’imam et réformateur, Cheikh Mohammed Ibn ‘Abdel-Wahhâb -RahimahuLLAH- qui regroupe les conditions, les obligations et les piliers de la prière. Celle-ci symbolisant le second et plus important des piliers consécutif aux deux attestations de foi.
    Ce livre est donc des plus profitables et en particulier pour les débutants et le commun des musulmans.
    Le Cheikh ‘Abdel-Mouhsin el-‘Abbâd -HafizahuLLAH- a apporté à cet ouvrage bénéfique un commentaire condensé des plus distingués, précis, et instructifs.

  • Cet ouvrage est l’explication de « Âdâb al-Mashyi ilâ as-Salât » écrit par Cheikh Mohammed Ibn ‘Abdel-Wahhâb (1206h) -RahimahuLLAH-, ce livre contient:

    -le livre de la zakat, il comprend: (la zakat du bétail, des produits de la terre, de l’or et de l’argent, des marchandises, de la rupture du jeûne, l’acquittement de la zakat, les ayants droits, les aumônes surérogatoires),

    -le livre du jeûne, il comprend: (ce qui annule le jeûne et le jeûne surérogatoire),

    -le livre de la prière, il comprend: (la description de la prière, le rappel après la prière, ce qui est détestable au cours de la prière, les piliers, les obligations, les sunans, les prosternations de la distraction, etc.).

    Commenté par Cheikh Mohammed Ibn Ibrâhîm Ali Cheikh -RahimahuLLAH-.

  • Cet ouvrage écrit par le grand savant Mohammed Ibn Sâlih Ibn el-‘Otheimin -RahimahuLLAH- est indispensable pour tout musulman recherchant à accomplir sa prière comme l’accomplissait le Messager d’ALLAH -salla ALLAHu ‘aleyhi wa sallam-.

    Une description totale de la prière du début à la fin, légèrement différent du livre connu : « La description de la prière de Cheikh el-Albani » vu que Cheikh Ibn ‘Otheimin a des avis différents de ceux de Cheikh el-Albani sur certains sujets liés à la prière.

  • Est-il permis au musulman d’acquérir la nationalité française? Peut-il se marier avec une chrétienne? A-t-il le droit de fêter Noël? Comment les musulmans d’Occident doivent-ils fixer le début et la fin du mois de Ramadan ? La circoncision est-elle obligatoire pour les nouveaux convertis? Autant de questions que chaque musulman d’Occident est amené à se poser et auxquelles répondent les plus grands savants contemporains (Cheikh Ibn Bâz, Cheikh el-‘Otheimin, Cheikh el-Fawzan, etc.)

    Cet ouvrage est d’autant plus important que les musulmans francophones vivent le plus souvent dans des sociétés dépourvues de muftis -dignes de ce nom- qui puissent les orienter par leurs fatwas.

    Les fatwas sélectionnées concernent les problèmes rencontrés par les musulmans dans la manière de vivre leur islam en Occident, et dans leurs relations avec les non musulmans.

    Nous espérons donc que ce modeste ouvrage aidera les musulmans résidant en dehors de leurs terres à pratiquer leur religion de la manière la plus conforme aux prescriptions islamiques, et qu’il permettra à chacun de comprendre les enjeux et risques pour leur pratique, que représentent leur présence dans ces pays, pour eux et, plus encore, pour leurs descendants.

  • Ce coffret est un coffret regroupant 10 livres sur les fondements de l’Islam, extrêmement utile pour tout musulman et toute musulmane, ces dix titres sont:

    1. Traduction du sens des versets du Coran : Est traduit dans cet ouvrage la dernière partie du Coran allant de la sourate « Al-Moujâdalah » à la sourate « An-Nâs » qui clôture le Livre d’ALLAH.
    2. Les 3 fondements (Al-Oussoul at-Thalatha) : Ce livre connu du public, oeuvre de cheikh Mohammed Ibn ‘Abdel-Wahhâb -RahimahuLLAH-, présente de manière concise et simple les principes du Tawhid.
    3. La croyance des Gens de la Sounnah : Cet ouvrage, écrit par Cheikh Mohammed Ibn Sâlih el-‘Otheimin -RahimahuLLAH-, explique les différents piliers de la foi : la croyance en ALLAH, Ses Anges, Ses Livres, Ses Messagers, au Jour Dernier et au Destin, bon ou mauvais.
    4. Les 40 hadiths de l’imam An-Nawawi : Regroupés par l’imam an-Nawawi -RahimahuLLAH-, ces hadiths présentent certains des enseignements de base de l’Islam dictés par le Prophète à ses compagnons, et par là même, à l’ensemble de sa nation.
    5. La prière : Ce livre, œuvre de Cheikh ‘Abdel-‘Azîz Ibn Bâz -RahimahuLLAH-, décrit les ablutions et la prière telles que le Messager d’ALLAH les accomplissait.
    6. L’aumône légale (Zakât) : Rédigé par Cheikh Mohammed Ibn Sâlih el-‘Otheimin -RahimahuLLAH-, cet ouvrage décrit de manière simple et concise les vertus de la Zakat, les biens assujettis à l’aumône légale, ainsi que ses bénéficiaires.
    7. Le jeûne : Ce livre de Cheikh ‘AbdALLAH Ibn JârALLAH -RahimahuLLAH- mentionne les vertus du jeûne du mois de Ramadan, ainsi que les règles relatives au jeûne. Il traite également de la Zakat el-Fitr et de la prière de l’Aïd.
    8. Guide pour la ‘Oumra et le Hajj : Cheikh Mohammed Ibn Sâlih el-‘Otheimin -RahimahuLLAH- nous présente ici un guide concis qui sera utile au pèlerin qui souhaite accomplir un petit ou un grand pèlerinage.
    9. La forteresse du musulman : Dans cet ouvrage, qu’il n’est plus besoin de présenter, Cheikh Sa’îd Ibn Wahf al-Qahtâni mentionne les invocations et évocations que le Messager a enseignés à sa nation.
    10. 10. Les 7 péchés destructeurs : Tiré du fameux livre de l’imam ad-Dhahabi -RahimahuLLAH- « Les péchés capitaux » (al-Kabâir), cet ouvrage mentionne sept des péchés les plus graves, au nombre desquels, le Chirk, le meurtre, la sorcellerie, l’usure …
  • Livre compilé (en 2 volumes) par les fatawas de l’Erudit Cheikh Mohammed Ibn Sâlih el-‘Otheimin -RahimahuLLAH-. Les fatawas (avis religieux ou juridiques) traitent des cinq piliers de l’Islam qui sont:

    -la Double Attestation de Foi (le dogme islamique = ‘Aqidah),
    -la Prière,
    -le Jeûne,
    -la Zakat,
    -le Pèlerinage à La Mecque (Hajj).

    Le tout sous forme de questions/réponses (540 au total).

  • Ouvrage incontournable, devenu célèbre du Mouhaddith Cheikh el-Albani -RahimahuLLAH- sur le description de la prière du Prophète -salla ALLAHu ‘aleyhi wa sallam-. Le Cheikh décrit, en s’appuyant de Hadiths authentiques pour tout ce qu’il avance, la prière du début jusqu’à la fin comme notre Prophète Mohammed -salla ALLAHu ‘aleyhi wa sallam- la priait.

    Il est donc important pour tout musulman et musulmane de posséder ce livre et le lire afin d’appliquer la parole prophétique lorsqu’Il dit à ses compagnons: « Priez comme vous m’avez vu prier. » Et de nos jours cela nous ait possible par le biais des nombreux Hadiths qui décrivent la prière, rapportés par ces mêmes compagnons -qu’ALLAH les agréé-.

    Ceci est la version résumée du livre initiale afin qu’il soit accessible à chacun.

  • Le problème des substances illicites et impures dans les aliments et les médicaments ainsi que les diverses questions d’ordre jurisprudentiel qui en découlent préoccupent les musulmans à travers le monde.

    En effet, alcool, gélatine, graisse animale, cholestérol, pepsine… font désormais partie intégrante de notre vie quotidienne. Nombreux sont les aliments et les médicaments qui en contiennent une certaine dose.

    Le jugement légal de ces nourritures et médicaments repose sur l’analyse minutieuse de deux éléments essentiels :

    – L’étude de l’origine de ces substances qui déterminera, à la base, leur caractère licite ou illicite, pur ou impur ;

    – L’étude des deux importantes théories jurisprudentielles, la transformation et la dilution, qui déterminera si le processus chimique que subissent ces substances répond aux conditions de la transformation ou de la dilution telles que définies dans la Charia.

    Voici donc une étude jalonnée d’explications scientifiques et d’avis de jurisconsultes musulmans anciens et contemporains, appuyée de fatawas de comités internationaux de jurisprudence reconnus, qui permettra – avec la volonté d’ALLAH – de dissiper de nombreux doutes et de répondre à plusieurs questions.

  • Epître de Cheikh Ibn el-‘Otheimin -RahimahuLLAH- sur les règles concernant l’ajout et la diminution involontaires dans la prière et la manière de compenser la prière défectueuse.

    « Beaucoup de gens ignorent les règles concernant les prosternations de la distraction dans la prière. Certains les délaissent lorsqu’elles sont obligatoires. D’autres se prosternent quand il ne faut pas. D’autres encore font ces prosternations avant la salutation alors qu’elles doivent être faites après et d’autres, enfin, se prosternent après alors qu’elles doivent être accomplies avant.

    Ainsi, la connaissance de ces règles est très importante, surtout pour les imams que les gens prennent en exemple. »

  • Au sommaire de ce livre de Cheikh Sâlih el-Fawzan -HafizahuLLAH-:

    • Si la vente et l’achat empiètent sur l’adoration,
    • Vendre des produits illicites,
    • Vendre des instruments de musique de toutes sortes,
    • Vendre des images est interdit,
    • Vendre des cassettes de chansons de débauche,
    • Vendre ce que l’acheteur va utiliser d’une manière illicite,
    • Vendre ce que l’on ne possède pas,
    • La vente Al-‘Înah,
    • La vente en s’aidant d’un complice (an-Najach),
    • Faire une contre-offre sur l’offre de son frère,
    • La vente comportant une tromperie.
  • Cette épître du grand savant Cheikh Ibn el-‘Otheimin -RahimahuLLAH- contient les chapitres suivants:

    – Chapitre 1 : Le statut religieux du jeûne ;

    – Chapitre 2 : La sagesse et les bénéfices du jeûne ;

    – Chapitre 3 : La règle concernant le jeûne du malade et du voyageur ;

    – Chapitre 4 : Les actes qui invalident le jeûne ;

    – Chapitre 5 : La prière de Tarâwîh : la prière de nuit pendant le mois de Ramadan ;

    – Chapitre 6 : La Zakât (l’aumône légale) et ses bénéfices ;

    – Chapitre 7 : Les bénéficiaires de la Zakât ;

    – Chapitre 8 : Zakât al-Fitr : l’aumône de la rupture du jeûne.

  • Les fatawas sur le jeûne se trouvant dans ce petit recueil répondent aux questions essentielles que peuvent se poser les musulmans, pendant le mois béni de Ramadan et en dehors de celui-ci.

    Ces fatawas ont été énoncées par les plus grands savants d’Arabie Saoudite, ce qui les créditent d’une solide légitimité: Cheikh Ibn Bâz, Cheikh Ibn el-‘Otheimin, Cheikh ‘AbdALLAH Ibn el-Jibrîn, le comité permanent des savants de l’Ifta d’Arabie Saoudite -RahimahumALLAH-.

  • « Le Wajiz » ou le sommaire de la jurisprudence à la lumière de la Sounnah et du Coran, aux aspects uniques en son genre, l’ont rendu très populaire dans sa langue d’origine, l’arabe. L’auteur a, d’une part, restreint les sources d’où il tire les règles du fiqh, au Coran et aux hadiths authentiques du Prophète (Paix et Bénédictions d’ALLAH sur lui), tout en prenant grand soin d’éviter les hadiths faibles ou rejetés que l’on trouve encore dans bien des livres de Fiqh. Il s’est enfin efforcé d’éviter les polémiques dans lesquels les juristes sont souvent entraînés, afin de proposer une œuvre dans laquelle les lecteurs peuvent avoir une confiance totale. Ce livre s’adresse tant à tous ceux qui désirent approfondir leur connaissance des règles de base qui régissent le quotidien du musulman pieux, qu’à ceux qui sont déjà familiers avec un certain nombre de ces règles, et qui désirent avoir à portée de main un recueil condensé et facile d’accès.

  • La prière est le moment où le musulman est le plus proche de son Seigneur, l’instant d’intimité par excellence entre le serviteur et son Maître. Cette relation privilégiée qu’entretient le croyant avec son Créateur ne s’interrompt pas complètement avec les salutations en fin de prière, les formules d’évocation et invocations à dire après les prières obligatoires l’illustrent de manière on ne peut plus claire.

    Voici donc un recueil indispensable de supplications à formuler après les prières prescrites, compilées à partir de hadîths authentiques rapportés du Prophète -salla ALLAHu ‘aleyhi wa sallam-.

    Livre revu par Cheikh Ibn Bâz -RahimahuLLAH-.

  • Nul doute que l’appel à la prière (l’adhan) tient en Islam une importance considérable et une place élevée.

    Il est l’appel à l’accomplissement du pilier de l’Islam et l’un de ses fondements les plus importants.

    Cette épître est tirée du livre (Les fruits délicieux de la jurisprudence de la Sounnah et du Coran) de l’imam Mohammed Nassir ad-Din el-Albani -RahimahuLLAH-.

    Cet ouvrage évoque les règles et les Sounan liées à l’Adhan et à l’Iqamah.

  • Le pèlerinage à La Mecque est l’un des cinq piliers de l’Islam. Sitôt que le musulman dispose des moyens financiers et physiques, il se doit de l’accomplir au plus vite. Néanmoins, le premier pèlerinage – l’unique pour beaucoup – étant celui qui est obligatoire, il est capital qu’il soit accompli de la meilleure manière. En effet, il ne sera agréé par ALLAH que s’il Lui est sincèrement voué et s’il est effectué comme le Prophète -salla ALLAHu ‘aleyhi wa sallam- lui-même l’a effectué.

    Voici un petit guide rédigé par l’Imam ‘Abdel-‘Azîz Ibn Bâz -RahimahuLLAH-, grâce auquel vous suivrez pas à pas et jour après jour l’Envoyé d’ALLAH dans le seul pèlerinage qu’il ait jamais accompli.

  • Livre concis traitant de la prière nocturne, dans lequel l’auteur a expliqué la notion de veillée nocturne, son mérite, ses moments privilégiés, le nombre de rak’a qui la constitue, les bienséances qui s’y rapportent et les moyens qui contribuent à sa pratique.

    Il a également parlé de la prière de Tarâwîh, de son statut, son mérite, ses moments privilégiés, le nombre de rak’a qui la constitue, et la permission de l’accomplir en commun.

    Il a par la suite expliqué la prière du Witr et ce qui s’y réfère.

  • La prière étant l’acte d’adoration pratique le plus important en Islam, il n’est permis de la délaisser ou de la retarder sous aucun prétexte. Cependant l’Islam étant une religion de facilité dans laquelle ALLAH a proscrit toute gêne, des dispositions particulières ont été légiférées pour faciliter au malade sa purification légale et sa prière, puisque « ALLAH n’impose à son âme que ce dont elle est capable ».

    Voici donc la description de la purification du malade, tirée d’ouvrages de deux grands savants de ce siècle, le Cheikh Ibn Bâz et le Cheikh Ibn el-‘Otheimin -RahimahumaALLAH-.

  • ALLAH a imposé à Ses serviteurs cinq prières à accomplir durant la nuit et le jour à des moments bien déterminés afin que le serviteur soit en perpétuelle relation avec son Seigneur.

    L’une des sagesses de la répartition de ces heures de prière est de ne pas engendrer de lassitude et de difficulté pour le serviteur, ce qui serait le cas s’il devait accomplir toutes les prières au même moment.

    Cette épître concise traite des heures déterminées pour la prière dans les points suivants:

    – les heures fixes de la prière ;

    – l’obligation d’accomplir la prière à son heure et le jugement relatif à son avancement ou son retardement ;

    – le jugement relatif au fait de rassembler deux prières à l’heure de l’une d’elles …

  • Ouvrage incontournable, devenu célèbre du Mouhaddith Cheikh el-Albani -RahimahuLLAH- sur le description de la prière du Prophète -salla ALLAHu ‘aleyhi wa sallam-. Le Cheikh décrit, en s’appuyant de Hadiths authentiques pour tout ce qu’il avance, la prière du début jusqu’à la fin comme notre Prophète Mohammed -salla ALLAHu ‘aleyhi wa sallam- la priait.

    Il est donc important pour tout musulman et musulmane de posséder ce livre et le lire afin d’appliquer la parole prophétique lorsqu’Il dit à ses compagnons: « Priez comme vous m’avez vu prier. » Et de nos jours cela nous ait possible par le biais des nombreux Hadiths qui décrivent la prière, rapportés par ces mêmes compagnons -qu’ALLAH les agréé-.

  • Les fondements de la jurisprudence constituent une science éminente et riche, qui permet à celui qui l’étudie de pouvoir déduire des Textes les règles juridiques qu’ils contiennent et ce, à partir de bases saines et de principes authentiques. La science de la jurisprudence repose sur ces fondements et le juriste ne peut prendre connaissance des règles juridiques pratiques qu’après avoir appris les fondements de la jurisprudence.

    Ce livre est une explication brève des « Waraqât » de l’imam Abou el-Ma’âli el-Juwayni dans la science des fondements de la jurisprudence.

    L’auteur a accordé une attention particulière en employant un style simple et des expressions claires, le tout illustré par des exemples. Ce commentaire est à l’origine une série de cours que l’auteur à dispenser à des étudiants dans une mosquée.

     

  • La divergence entre les savants musulmans est un phénomène souvent mal compris par les croyants. Ainsi, pour certains toute divergence est acceptable et n’est en rien blâmable. D’autres adoptent une attitude opposée et rejettent toutes les formes de divergence, qu’elle soit doctrinale, jurisprudentielle ou autre.

    Ibn Taymiya (728h) -RahimahuLLAH- comme à son habitude, cherche le juste milieu en se penchant sur cette thématique délicate. Il nous fait comprendre pourquoi les savants ont divergé et pourquoi ils ont abouti à des conclusions différentes à propos d’un même sujet. Il expose les raisons méthodologiques et contextuelles qui ont amené les gens de science à avoir des désaccords.

    Cette épître permet de comprendre de façon plus approfondie les raisons et les origines des divergences. On saisit que les savants sont avant tout des êtres humains et qu’il est normal qu’ils divergent. Notre respect envers eux augmente, car comprendre leurs divergences c’est aussi prendre conscience des efforts qu’ils ont fournis dans leur quête de la vérité.

  • Il s’agit de la traduction intégrale du célèbre livre « Âdâb az-Zifâf fî as-Sounnah al-Mutahhara » du Cheikh al-Albâni -RahimahuLLAH-. Actuellement, la cérémonie du mariage est un événement où de nombreux interdits sont commis, ce qui a poussé le grand Mouhaddith du 20ème siècle à lui consacrer une épître qui mêle donc savoir profond et sagesse abondante, à propos d’un sujet qui concerne toute la communauté musulmane.

    Le mariage constitue une étape clé de la vie des croyants, à travers lui deux musulmans qui cheminaient de façon individuelle s’unissent pour avancer ensemble dans la foi et la vie. Il est donc impératif que la bénédiction divine couvre ce grand événement et pour cela, les règles définies par les textes doivent êtres respectées durant les différentes étapes du mariage.

  • Un ouvrage important abordant plusieurs facettes du Fiqh (la jurisprudence islamique). L’auteur, se penche sur des points importants de cette noble science : le musulman face aux quatre écoles, l’évolution de la jurisprudence, le musulman face à la divergence, etc.

    Un ouvrage utile avant de s’approfondir davantage dans la science du Fiqh, car il armera l’étudiant d’outils et de notions indispensables lors de ses recherches dans les ouvrages de la jurisprudence et du droit musulman. Il apprendra notamment les grandes étapes de l’histoire du Fiqh et les différentes écoles et personnalités qui ont marqué son évolution. Il apprendra également à comprendre qu’est ce que la divergence dans le Fiqh et comment se comporter face à celle-ci.

  • Le Cheikh Mohammed Nâsir ad-Dîn el-Albani -RahimahuLLAH- est un savant qui a marqué le 20ème siècle. Erudit, Mouhaddith, sa contribution au patrimoine de la Sounnah prophétique est immense.

    Il a émis un nombre incalculable de fatawas (d’avis juridiques) sur des questions classiques et actuelles. Voici entre vos mains quelques-une de ces nombreuses fatawas sur des thèmes variés:

    Voici les 15 thèmes que l’auteur met en avant dans cet ouvrage:

      • Fatawas concernant le dogme islamique.
      • Prêche et minhâj.
      • Fatawas sur les sciences du hadith.
      • Fatawas concernant la prière.
      • Fatawas concernant le jeûne.
      • Fatawas concernant la zakât.
      • Fatawas sur le pèlerinage et la ‘omra.
      • Les transactions commerciales.
      • Vêtements et pratiques naturelles.
      • Fatawas sur les aliments.
      • Fatawas sur le divorce et l’héritage.
      • Fatawas sur les pratiques conformes à la Sounnah et les innovations.
      • Fatawas sur le dhikr et les invocations.
      • Fatawas sur la distraction permise et la distraction prohibée.
      • Fatawas concernant les femmes.
      • Fatawas diverses.