• « Les plus beaux récits des savants de la Sounnah ». Ce titre peut paraître subjectif et réducteur tant sont nombreux les savants qui ont illuminé l’Histoire du monde musulman et qui ont, à travers leur amour d’ALLAH et de Son Prophète, leurs efforts, leurs ouvrages, leur ascétisme et tant d’autres choses, touché les cœurs et marqué les esprits des croyants et des croyantes. Toutefois, certains récits, de par leur intérêt religieux, leur charge émotionnelle et leur beauté, ce sont imposés à nous comme des évidences.

    Ainsi, il n’était pas concevable pour nous de passer à côté de l’épreuve de l’imam Ahmad Ibn Hanbal, du débat qu’eut Ibn Taymiyah avec les soufis Rifâciyyah ou plus généralement des récits de ces grands ascètes que furent Ibn al-Mubarâk et le calife ‘Umar Ibn ‘Abdel-‘Azîz, ainsi que les autres grands imams. On ne peut ressortir indemne d’une telle lecture tant la science, le renoncement à ce bas-monde et les adorations de ces sommités furent extraordinaires.

    Néanmoins, tant il est vrai que leur générosité, leur patience et leur sagesse paraissent inaccessibles et nous renvoient à nos insuffisances, il est indéniable qu’après le meilleur des hommes (le Prophète) et ses Compagnons, nous devons prendre comme exemple ces savants et méditer sur leurs actes et leurs paroles, afin de devenir meilleur avec l’aide d’ALLAH.

    Ici vous est proposé un ouvrage riche et rigoureux dont la méthodologie est celle des Gens de la Sounnah, c’est-à-dire la vérification et l’apport de sources authentiques. La maison d’édition s’est appuyée sur des auteurs dont la croyance et la crédibilité ne soulèvent aucun doute auprès de nos savants contemporains, tels que l’imam Ibn Kathîr, al-Bazzâr et l’incontournable imam adh-Dahabî dont l’œuvre magistrale : « Siyar Aclâm an-Noubalâ' », a servi de base dans l’écriture de ce formidable livre. Du reste, une bibliographie avec chaque source par histoire est disponible en fin d’ouvrage.

    Nous vous proposons donc des récits biographiques se basant sur des sources authentiques, écrits avec un style agréable et léger adapté au public francophone.

    Les biographies des savants que comporte cet ouvrage:

    Ibn Taymiyyah, al-Bukhârî, L’imam Ahmad, Baqî Ibn Makhlad, L’imam ash-Shâficî, cAbd Allah Ibn al-Mubârak, al-Fudayl Ibn cIyâd, Sufyân ath-Thawrî, L’imam Mâlik, L’imam Abû Hanîfah, al-‘Acmash, cUmar Ibn cAbd al-cAzîz, al-Hasan al-Basrî, Sacîd Ibn al-Musayyib, Uways al-Qaranî, Muhammad Ibn cAbd al-Wahhâb -Qu’ALLAH leur fasse miséricorde-.

  • Bilingue est une collection arabe-français. Le texte arabe est entièrement vocalisé et les pages sont en vis à vis pour faciliter la compréhension et l’apprentissage. C’est l’outil idéal pour l’étude et l’enseignement. La langue arabe à la portée de tous.

    Le commentaire de « Qawâ’id Arba' » de Cheikh Mohammed Ibn ‘Abdel-Wahhâb (1206h) -RahimahuLLAH- par Cheikh Sâlih el-Fawzan -HafizahuLLAH-.

  • Bilingue est une collection arabe-français. Le texte arabe est entièrement vocalisé et les pages sont en vis à vis pour faciliter la compréhension et l’apprentissage. C’est l’outil idéal pour l’étude et l’enseignement. La langue arabe à la portée de tous.

    Le commentaire de « Oussoul Sittah' » de Cheikh Mohammed Ibn ‘Abdel-Wahhâb (1206h) -RahimahuLLAH- par Cheikh Sâlih el-Fawzan -HafizahuLLAH-.

  • Bilingue est une collection arabe-français. Le texte arabe est entièrement vocalisé et les pages sont en vis à vis pour faciliter la compréhension et l’apprentissage. C’est l’outil idéal pour l’étude et l’enseignement. La langue arabe à la portée de tous.

    Le commentaire de « Nawâqid el-Islam' » de Cheikh Mohammed Ibn ‘Abdel-Wahhâb (1206h) -RahimahuLLAH- par Cheikh Sâlih el-Fawzan -HafizahuLLAH-.

  • Bilingue est une collection arabe-français. Le texte arabe est entièrement vocalisé et les pages sont en vis à vis pour faciliter la compréhension et l’apprentissage. C’est l’outil idéal pour l’étude et l’enseignement. La langue arabe à la portée de tous.

    Le commentaire de « Tafsir Kalimati at-Tawhid » de Cheikh Mohammed Ibn ‘Abdel-Wahhâb (1206h) -RahimahuLLAH- par Cheikh Sâlih el-Fawzan -HafizahuLLAH-.

  • C’est un livre à classer parmi les collections choisies de notre époque. Mohammed Ibn ‘Abdel-Wahhâb (1206h) -RahimahuLLAH- a réussi à rassembler tous les hadîths relatifs aux péchés, tout en veillant à leur authenticité.

    Le polythéisme (le Chirk), la sorcellerie, l’ostentation, l’alliance aux mécréants, détester les personnes vertueuses, se moquer ou insulter la religion, jurer par autre qu’ALLAH, tuer une âme sans droit, la désobéissance aux parents, la désertion du champs de bataille (pendant le Jihad), l’orgueil, le mensonge (le pire étant le mensonge sur ALLAH et Son Prophète), le serment mensonger, avoir un double visage, accuser les femmes vertueuses de fornication, la fornication, la médisance et le colportage, les pots de vin, la consommation d’alcool, rompre les liens de parenté, l’usure, voler les biens des orphelins, etc.

    Nous demandons à ALLAH Le Très Haut de nous éloigner de ces péchés comme Il a éloigné l’Occident de l’Orient, tout comme nous Lui demandons qu’Il nous guide vers ce qu’Il aime et agrée.

  • Ce livre mentionne différents points du dogme qu’il incombe au musulman de connaitre: comme les conditions de l’attestation de foi, les annulatifs de l’Islam, les trois questions qui seront posées dans la tombe, les différentes sortes de Tawhid, les différentes sortes de Chirk, les différentes sortes de Koufr, les différentes sortes d’hypocrisie et les différents Tâghout.

  • -« Les 4 règles » = « Qawâ’id Arba' »: est un résumé bénéfique dans le Tawhid que chaque musulman se doit de connaitre, quatre règles importantes pour comprendre le vrai Tawhid avec lequel les Messagers et les Envoyés ont été envoyés.

    -« Les 6 principes fondamentaux » sont en résumé :

    -l’appel au Tawhid et l’interdiction du Chirk,

    -l’appel à l’union des musulmans et l’interdiction de la désunion,

    -l’obéissance aux gouverneurs musulmans,

    -la science et les savants, la différence entre les vrais et faux savants,

    – la différence entre les alliés d’ALLAH et les charlatans alliés de Satan,

    -la réfutation à l’ambiguïté de Chaytan qui appelle à délaisser le Coran et la Sounnah.

    Texte bilingue français/arabe voyellisé.

  • « Les 3 principes fondamentaux » = « Oussoul Thalatha »: est un résumé bénéfique dans le Tawhid que chaque musulman se doit de connaitre, « Les 3 principes fondamentaux » font référence aux trois questions qui nous seront posées dans la tombe: Qui est ton Seigneur? Quelle est ta religion? Qui est ton Prophète?.

    Texte bilingue français/arabe voyellisé.

  • Dans son livre « Les mérites de l’Islam » (Fadl al-Islam), l’imam Cheikh Mohammed Ibn ‘Abdel-Wahhâb (1206h) -RahimahuLLAH- adopte la méthode des savants du hadith ; pour chaque chapitre, il donne un titre sous lequel il insère plusieurs versets et hadiths. Ces titres introduisent un certain nombre de textes. C’est exactement la méthode qu’utilisent des grands imams comme al-Boukhâri et Mouslim.

    Il ne rapporte aucune parole de sa propre inspiration ; il ne fait que reprendre les textes du Coran, de la Sounnah, et des Pieux prédécesseurs. Contrairement aux allégations de ses détracteurs, il n’est pas le fondateur d’une nouvelle école (Madhhab Khâmis) ; des détracteurs qui lui accolèrent le nom de wahhabite dans le but de discréditer le message qu’il portait: l’appel des Prophètes et Messagers d’ALLAH: l’appel au Tawhid al-‘Ibâdah (l’Unicité dans l’adoration).

  • Les 4 règles et les 6 principes fondamentaux, comme les 3 fondements, de Cheikh Mohammed Ibn ‘Abdel Wahhâb (1206h) -RahimahuLLAH- font partie des principaux ouvrages avec lesquels le Cheikh a réfuté les croyances de ceux qui ont dévié du Tawhid (monothéisme). Ici le commentaire de Cheikh Najmi -RahimahuLLAH-.

    Texte bilingue français/arabe vocalisé.

  • L’explication de Oussoul Thalatha (de l’Imam Mohammed Ibn ‘Abdel-Wahhâb (1206h)) par l’imam Cheikh el-Fawzan -HafizahuLLAH-.

    Un résumé bénéfique dans le Tawhid que chaque musulman se doit de connaitre, « Les trois fondements » font référence aux trois questions qui nous seront posées dans la tombe: Qui est ton Seigneur? Quelle est ta religion? Qui est ton Prophète?.

    C’est un ouvrage concis, mais complet dans le domaine de l’Unicité de la Seigneurie, de l’Unicité de l’Adoration, l’Alliance et le Désaveu, et d’autres sujets ayant trait à l’Unicité, qui est la plus noble des sciences et la plus élevée en degré.

    Le Cheikh l’a rédigé dans un style simple, accessible à tout lecteur, en appuyant ses dires par des preuves. Il a connu un grand succès auprès des gens qui l’ont mémorisé, étudié et enseigné.

  • « La croyance authentique » est une compilation de 8 livres de Cheikh Mohammed Ibn ‘Abdel-Wahhâb (1206h)-RahimahuLLAH-, dont 3 qui contiennent un texte bilingue vocalisé; cette version est pourvue des commentaires de Cheikh Sâlih el-Fawzân -HafizahuLLAH-.

    La table des matières :

    • Les 6 principes fondamentaux (texte original français et arabe vocalisé),
    • Six événements de la vie du Prophète,
    • La parole de l’unicité,
    • La sourate al Fâtiha,
    • Les annulatifs de l’Islam (texte français et arabe vocalisé),
    • Définir l’adoration exclusive d’ALLAH,
    • La définition du Tâghout,
    • Les 4 règles (texte français et arabe vocalisé).
  • Ce recueil rassemble 3 metn sur la ‘Aqida écrits par l’imam Mohammad Ibn ‘Abdel-Wahhâb (1206h) -RahimahuLLAH- :

    1. Les trois principes fondamentaux (al-Ousoul at-Thalâtha)
    2. Les quatre règles (al-Qawâ’id al-Arba’)
    3. Élucidation des équivoques (Kachf ac-Choubouhât)
  • Cette épître est consacrée à quelques leçons extraites de la sourate al-Fâtiha. Cette sourate est d’une importance majeure. La preuve, c’est qu’ALLAH a fait de sa récitation, un pilier de la prière qu’il incombe de répéter à chaque raka’a.

    C’est un signe qui révèle son importance. Celle-ci renferme des enseignements illustres, dont notamment les trois formes d’Unicité (Tawhîd).

    Le grand savant Cheikh el-Fawzan -HafizahuLLAH- nous éclaircit sur quelques leçons a tiré sur cette fabuleuse sourate.

  • L’explication de Oussoul Thalatha (de l’Imam Mohammed Ibn ‘Abdel-Wahhâb (1206h)) par l’imam an-Najmi -RahimahuLLAH-.

    Un résumé bénéfique dans le Tawhid que chaque musulman se doit de connaitre, « Les trois fondements » font référence aux trois questions qui nous seront posées dans la tombe: Qui est ton Seigneur? Quelle est ta religion? Qui est ton Prophète?.

    Texte bilingue français/arabe vocalisé.

  • Une série de 50 questions accompagnées de leurs réponses sur la croyance avec preuves tirées du Coran et de la Sounnah de Cheikh Mohammed Ibn ‘Abdel-Wahhâb (1206h) -RahimahuLLAH-, présentées en Français et en Arabe.

  • Ce petit titre, en arabe « al-Koufr bi at-Tâghout » contient deux épîtres :

    • La signification du Tâghout par Cheikh Mohammed Ibn ‘Abdel-Wahhâb (1206h) -RahimahuLLAH-,
    • Le Tâghout et l’obligation de s’en écarter par Cheikh Soulayman Ibn Sahmân (1349h) -RahimahuLLAH-.
  • Cet ouvrage comprend 3 ouvrages essentiels sur la croyance en ALLAH et en Son Unicité:

    • La croyance de Mohammed Ibn ‘Abdel-Wahhâb (Lettre aux gens de Qasîm),
    • Commentaire sur la base de l’Islam et son fondement de Cheikh ‘Abder-Rahman Ibn Hasan Ali Cheikh (1285h) -RahimahuLLAH-,
    • Quatre règles qui distinguent le musulman du polythéisme de Cheikh Mohammed Ibn ‘Abdel-Wahhâb (1206h) -RahimahuLLAH-.
  • La régularité et le respect du nombre de vers imposés par jour, est la manière adoptée par les savants dans l’apprentissage des épîtres.

    L’Imam az-Zuhri a dit : « Nous avons certes acquis cette science par un hadith, puis deux; un avis juridique, puis deux. »

    Est considéré comme savant celui qui a mémorisé les épîtres. Cheikh el-Islam Ibn Taymiya a dit : « Celui qui aura mémorisé les épîtres obtiendra la science. » On ne peut donc obtenir de bases solides qu’avec l’apprentissage des fondements et ce, dans chacune des sciences.

    Cheikh el-Islam Ibn Taymiya a dit : « Alors qu’il fasse (l’étudiant en sciences religieuses) l’effort de patienter dans l’apprentissage, en mémorisant pour chaque science une épître, en se référant aux paroles justes du Prophète -salla ALLAHu ‘aleyh wa sallam-. »

    • Volume 1:
    • Lâmiyah de Cheikh el-Islam Ibn Taymiya (728h) -RahimahuLLAH-,
    • Leçons importantes à l’ensemble de la communauté de Cheikh Ibn Bâz -RahimahuLLAH-,
    • Volume 2:
    • Les annulatifs de l’Islam (Nawâqid al-Islam),
    • Les mérites de l’Islam (Fadl el-Islam), tous deux de Cheikh Mohammed Ibn ‘Abdel-Wahhâb (1206h) -RahimahuLLAH-,
    • Volume 3:
    • Le dévoilement des ambiguïtés (Kachf ac-Choubouhât), de Cheikh Mohammed Ibn ‘Abdel-Wahhâb (1206h) -RahimahuLLAH-,
    • Volume 4:
    • Les obligations indispensables à connaitre pour tout musulman et musulmane (al-Wâjibât al-Moutahattimât),
    • al-Hâiyah de Ibn Abi Dawoud as-Sijistâni (316h) -RahimahuLLAH-,
    • Volume 5:
    • Masâil al-Jâhiliyah, de Cheikh Mohammed Ibn ‘Abdel-Wahhâb (1206h) -RahimahuLLAH-.
  • La régularité et le respect du nombre de vers imposés par jour, est la manière adoptée par les savants dans l’apprentissage des épîtres.

    L’Imam az-Zuhri a dit : « Nous avons certes acquis cette science par un hadith, puis deux; un avis juridique, puis deux. »

    Est considéré comme savant celui qui a mémorisé les épîtres. Cheikh el-Islam Ibn Taymiya a dit : « Celui qui aura mémorisé les épîtres obtiendra la science. » On ne peut donc obtenir de bases solides qu’avec l’apprentissage des fondements et ce, dans chacune des sciences.

    Cheikh el-Islam Ibn Taymiya a dit : « Alors qu’il fasse (l’étudiant en sciences religieuses) l’effort de patienter dans l’apprentissage, en mémorisant pour chaque science une épître, en se référant aux paroles justes du Prophète -salla ALLAHu ‘aleyh wa sallam-. »

    • Masâil al-Jâhiliyah, de Cheikh Mohammed Ibn ‘Abdel-Wahhâb (1206h) -RahimahuLLAH-.
  • La régularité et le respect du nombre de vers imposés par jour, est la manière adoptée par les savants dans l’apprentissage des épîtres.

    L’Imam az-Zuhri a dit : « Nous avons certes acquis cette science par un hadith, puis deux; un avis juridique, puis deux. »

    Est considéré comme savant celui qui a mémorisé les épîtres. Cheikh el-Islam Ibn Taymiya a dit : « Celui qui aura mémorisé les épîtres obtiendra la science. » On ne peut donc obtenir de bases solides qu’avec l’apprentissage des fondements et ce, dans chacune des sciences.

    Cheikh el-Islam Ibn Taymiya a dit : « Alors qu’il fasse (l’étudiant en sciences religieuses) l’effort de patienter dans l’apprentissage, en mémorisant pour chaque science une épître, en se référant aux paroles justes du Prophète -salla ALLAHu ‘aleyh wa sallam-. »

    • Le dévoilement des ambiguïtés (Kachf ac-Choubouhât), de Cheikh Mohammed Ibn ‘Abdel-Wahhâb (1206h) -RahimahuLLAH-.
  • La régularité et le respect du nombre de vers imposés par jour, est la manière adoptée par les savants dans l’apprentissage des épîtres.

    L’Imam az-Zuhri a dit : « Nous avons certes acquis cette science par un hadith, puis deux; un avis juridique, puis deux. »

    Est considéré comme savant celui qui a mémorisé les épîtres. Cheikh el-Islam Ibn Taymiya a dit : « Celui qui aura mémorisé les épîtres obtiendra la science. » On ne peut donc obtenir de bases solides qu’avec l’apprentissage des fondements et ce, dans chacune des sciences.

    Cheikh el-Islam Ibn Taymiya a dit : « Alors qu’il fasse (l’étudiant en sciences religieuses) l’effort de patienter dans l’apprentissage, en mémorisant pour chaque science une épître, en se référant aux paroles justes du Prophète -salla ALLAHu ‘aleyh wa sallam-. »

    Cet ouvrage est divisé en deux parties:

    • Les annulatifs de l’Islam (Nawâqid al-Islam),
    • Les mérites de l’Islam (Fadl el-Islam), tous deux de Cheikh Mohammed Ibn ‘Abdel-Wahhâb (1206h) -RahimahuLLAH-.
  • La régularité et le respect du nombre de vers imposés par jour, est la manière adoptée par les savants dans l’apprentissage des épîtres.

    L’Imam az-Zuhri a dit : « Nous avons certes acquis cette science par un hadith, puis deux; un avis juridique, puis deux. »

    Est considéré comme savant celui qui a mémorisé les épîtres. Cheikh el-Islam Ibn Taymiya a dit : « Celui qui aura mémorisé les épîtres obtiendra la science. » On ne peut donc obtenir de bases solides qu’avec l’apprentissage des fondements et ce, dans chacune des sciences.

    Cheikh el-Islam Ibn Taymiya a dit : « Alors qu’il fasse (l’étudiant en sciences religieuses) l’effort de patienter dans l’apprentissage, en mémorisant pour chaque science une épître, en se référant aux paroles justes du Prophète -salla ALLAHu ‘aleyh wa sallam-. »

    • ‘Oumdatu al-Ahkâm de l’imam ‘Abdel-Ghaniy Ibn ‘Abdel-Wâhid el-Maqdisi (600h) -RahimahuLLAH-.
  • La régularité et le respect du nombre de vers imposés par jour, est la manière adoptée par les savants dans l’apprentissage des épîtres.

    L’Imam az-Zuhri a dit : « Nous avons certes acquis cette science par un hadith, puis deux; un avis juridique, puis deux. »

    Est considéré comme savant celui qui a mémorisé les épîtres. Cheikh el-Islam Ibn Taymiya a dit : « Celui qui aura mémorisé les épîtres obtiendra la science. » On ne peut donc obtenir de bases solides qu’avec l’apprentissage des fondements et ce, dans chacune des sciences.

    Cheikh el-Islam Ibn Taymiya a dit : « Alors qu’il fasse (l’étudiant en sciences religieuses) l’effort de patienter dans l’apprentissage, en mémorisant pour chaque science une épître, en se référant aux paroles justes du Prophète -salla ALLAHu ‘aleyh wa sallam-. »

    • Kitâb at-Tawhid (le livre de l’Unicité) de Cheikh Mohammed Ibn ‘Abdel-Wahhâb (1206h) -RahimahuLLAH-.
  • La régularité et le respect du nombre de vers imposés par jour, est la manière adoptée par les savants dans l’apprentissage des épîtres.

    L’Imam az-Zuhri a dit : « Nous avons certes acquis cette science par un hadith, puis deux; un avis juridique, puis deux. »

    Est considéré comme savant celui qui a mémorisé les épîtres. Cheikh el-Islam Ibn Taymiya a dit : « Celui qui aura mémorisé les épîtres obtiendra la science. » On ne peut donc obtenir de bases solides qu’avec l’apprentissage des fondements et ce, dans chacune des sciences.

    Cheikh el-Islam Ibn Taymiya a dit : « Alors qu’il fasse (l’étudiant en sciences religieuses) l’effort de patienter dans l’apprentissage, en mémorisant pour chaque science une épître, en se référant aux paroles justes du Prophète -salla ALLAHu ‘aleyh wa sallam-. »

    Cet ouvrage est divisé en deux parties:

    • Les conditions de la prière, ses piliers et ses obligations (Chourout as-Salat) de Cheikh Mohammed Ibn ‘Abdel-Wahhâb (1206h) -RahimahuLLAH-,
    • al-‘Aqidah al-Wâsitiyah, de Cheikh el-Islam Ibn Taymiya (728h) -RahimahuLLAH-.
  • La régularité et le respect du nombre de vers imposés par jour, est la manière adoptée par les savants dans l’apprentissage des épîtres.

    L’Imam az-Zuhri a dit : « Nous avons certes acquis cette science par un hadith, puis deux; un avis juridique, puis deux. »

    Est considéré comme savant celui qui a mémorisé les épîtres. Cheikh el-Islam Ibn Taymiya a dit : « Celui qui aura mémorisé les épîtres obtiendra la science. » On ne peut donc obtenir de bases solides qu’avec l’apprentissage des fondements et ce, dans chacune des sciences.

    Cheikh el-Islam Ibn Taymiya a dit : « Alors qu’il fasse (l’étudiant en sciences religieuses) l’effort de patienter dans l’apprentissage, en mémorisant pour chaque science une épître, en se référant aux paroles justes du Prophète -salla ALLAHu ‘aleyh wa sallam-. »

    Cet ouvrage est divisé en deux parties:

    • Les actes annulant l’Islam (Nawâqid al-Islam) de Cheikh Mohammed Ibn ‘Abdel-Wahhâb (1206h) -RahimahuLLAH-,
    • Les 40 Hadiths d’An-Nawawi, de l’imam an-Nawawi (676h) -RahimahuLLAH-.
  • La régularité et le respect du nombre de vers imposés par jour, est la manière adoptée par les savants dans l’apprentissage des épîtres.

    L’Imam az-Zuhri a dit : « Nous avons certes acquis cette science par un hadith, puis deux; un avis juridique, puis deux. »

    Est considéré comme savant celui qui a mémorisé les épîtres. Cheikh el-Islam Ibn Taymiya a dit : « Celui qui aura mémorisé les épîtres obtiendra la science. » On ne peut donc obtenir de bases solides qu’avec l’apprentissage des fondements et ce, dans chacune des sciences.

    Cheikh el-Islam Ibn Taymiya a dit : « Alors qu’il fasse (l’étudiant en sciences religieuses) l’effort de patienter dans l’apprentissage, en mémorisant pour chaque science une épître, en se référant aux paroles justes du Prophète -salla ALLAHu ‘aleyh wa sallam-. »

    Cet ouvrage est divisé en deux parties:

    • Les trois principes fondamentaux (Oussoul Thalatha),
    • Les quatre règles (Qawâ’id Arba’), tous deux de Cheikh Mohammed Ibn ‘Abdel-Wahhâb (1206h) -RahimahuLLAH-.
  • Ce livre intitulé « Qourratou ‘Ouyoun al-Mouwahhidîn » est une explication du célèbre ouvrage « Kitâb at-Tawhîd » (le livre de l’Unicité) de Mohammed Ibn ‘Abdel-Wahhâb (1206h) -RahimahuLLAH-, il fait d’ailleurs partie des plus complètes et des meilleurs explications. Son auteur, ‘Abder-Rahmân Ibn Hasan Ali Cheikh (1285h) -RahimahuLLAH- n’est autre que le petit fils de l’auteur de l’épître expliquée. Il fut un grand savant de l’Islam, il écrivit de nombreux ouvrages bénéfiques. Cet ouvrage fait donc partie des références dans la croyance et plus précisément dans le Tawhîd de l’Adoration qui est la base du message de l’Islam.

  • La croyance fait partie des sciences religieuses les plus importantes, de lui accorder de l’importance, de la corriger et de la bonifier est une obligation religieuse. La croyance de l’Unicité (at-Tawhid) est la base de la religion, à celle-ci ont appelé tous les Messagers et Prophètes, le musulman doit donc l’apprendre et la préserver, ainsi s’écarter de ce qui la contredit, l’annule et s’y oppose.

    Pour cette raison, les savants, à toute époque, ont consacré leur temps à l’éclaircir, ainsi ce qui l’oppose comme association (Chirk) et mécréance (Koufr). Ils mirent en garde les gens contre le fait de commettre des annulatifs de l’Islam, en expliquant que l’individu pouvait – Qu’ALLAH nous en préserve – apostasier et mécroire par une parole, un acte ou une croyance en laquelle il croit.

    On trouve donc dans les ouvrages de jurisprudence (Fiqh) selon les quatre écoles, des chapitres relatifs à l’apostasie, dans lesquels ces annulatifs sont cités. Le fait de rendre mécréant (at-Takfir) selon les bases établies et les règles prises en compte est un jugement religieux (Houkm Char’i). Ils clarifièrent et expliquèrent les règles relatives à cela.

    Parmi les efforts fournis par les gens de la science à ce sujet, ce que Cheikh Mohammed Ibn ‘Abdel-Wahhâb (1206h) -RahimahuLLAH- écrit comme ouvrages bénéfiques et livres utiles concernant le Tawhîd et ce qui le contredit, et à propos des règles à ce sujet important.

    Parmi ses ouvrages on compte « Moufîd al-Moustafîd fî Koufr Târik at-Tawhid » dans lequel plusieurs règles et sujets furent cités, le plus évident de ceux-là est ce qui concerne le fait de rendre mécréant un individu désigné (Takfîr al-Mou’ayyan), il mentionna aussi la position des savants de la communauté tel que Cheikh el-Islam Ibn Taymiya.

  • Ce livre « Moukhtasar Sîrat ar-Rassoul» (la vie du Prophète) est un ouvrage d’histoire retraçant la vie du prophète -salla ALLAHu ‘aleyhi wa sallam-, la situation de son peuple avant son envoi, sa naissance, sa famille, ses compagnons, ainsi que les divers évènements et faits de sa noble vie. Son auteur Mohammed Ibn ‘Abdel-Wahhâb (1206h) -RahimahuLLAH-, raconta ces récits en mettant en valeur les leçons et les morales à retenir de ces derniers. Cet ouvrage n’est pas un livre classique d’histoire prophétique, il se distingue par le fait de mettre en valeur l’importance du Tawhîd et le danger du Chirk à travers ces récits. Son auteur passa sa vie à revivifier cet appel à l’Unicité d’ALLAH et à combattre l’association qui est le plus grand des péchés.

  • Le commentaire du « Livre du Monothéisme » (Charh Kitab at-Tawhid) expliqué par le Cheikh, l’érudit Sâlih el-Fawzan -HafizahuLLAH-. Ce livre est à l’origine l’un des ouvrages les plus célèbre de Cheikh Mohammed Ibn ‘Abdel-Wahhâb (1206h) -RahimahuLLAH-. Dans le domaine de l’Unicité d’ALLAH, les savants ont unanimement reconnu qu’aucun livre équivalent à Kitab at-Tawhid n’a jamais été écrit en Islam. Cette oeuvre est un livre de prédication, et représente donc l’appel vers le Tawhîd, car l’auteur y a clarifié les différentes catégories du Tawhîd d’Adoration et celle du Tawhîd des Noms et Attributs divins de manière générale. Il a aussi expliqué le polythéisme majeur et certaines de ses manifestations, de même qu’il a clarifié les voies y menant.

    Comprendre ce livre et le mettre en application est donc indispensable pour tout musulman et toute musulmane afin de faire partie des serviteurs d’ALLAH monothéistes, et de ne pas tomber dans quelconque sorte de polythéisme car ALLAH ne pardonne pas qu’on Lui associe quelqu’un ou quelque chose.

  • Il n’y a aucun doute que le bien le plus précieux qu’un homme puisse posséder ici-bas est le fait d’être musulman. Et comme tout bien précieux, il doit être préservé et protégé de tout ce qui pourrait le détériorer. Hors la pire chose pouvant nuire au fait d’être musulman, est le polythéisme et la mécréance.

    « Les Quatre Règles » (al-Qawâ’id al-Arba’) de Cheikh Mohammed Ibn ‘Abdel-Wahhâb (1206h) -RahimahuLLAH-, accompagné du commentaire de Cheikh ‘Abdel-‘Azîz ar-Rajihi -HafizahuLLAH- met en évidence les caractéristiques des polythéistes, et éclaircit le réel Tawhid auquel ont appelé les Prophètes et Envoyés.

  • La prière constitue l’épine dorsale de la religion, la plus grandiose des œuvres d’adorations apparentes et le second pilier de la confession musulmane. Dès lors, son accomplissement est l’une des plus importantes obligations individuelles qu’ALLAH a prescrites après la connaissance du Tawhîd.
    De nos jours, il n’échappe à personne que beaucoup d’individus ignorent la manière de prier du Prophète -salla ALLAHu ‘aleyhi wa sallam-. Cependant, le problème présent chez un nombre considérable de frères et de sœurs laissant apparaître le bien et la droiture, informés sur la description de la prière du Prophète et soucieux de s’en acquitter, réside dans leur méconnaissance de ses conditions ou obligations, voir même de ses piliers. Pire encore, ils sont ignorants des conditions liées à la pureté rituelle sans laquelle la prière ne peut être acceptée.
    L’écrit « Les conditions de la prière, ses piliers et ses obligations » est une épître concise de l’imam et réformateur, Cheikh Mohammed Ibn ‘Abdel-Wahhâb -RahimahuLLAH- qui regroupe les conditions, les obligations et les piliers de la prière. Celle-ci symbolisant le second et plus important des piliers consécutif aux deux attestations de foi.
    Ce livre est donc des plus profitables et en particulier pour les débutants et le commun des musulmans.
    Le Cheikh ‘Abdel-Mouhsin el-‘Abbâd -HafizahuLLAH- a apporté à cet ouvrage bénéfique un commentaire condensé des plus distingués, précis, et instructifs.

  • « Les Trois Principes Fondements – Oussoul Thalatha » a été écrit par le Cheikh, le rénovateur, Mohammed Ibn ‘Abdel-Wahhâb (1206h) -RahimahuLLAH-. C’est un ouvrage concis, mais complet dans le domaine de l’Unicité de la Seigneurie, de l’Unicité de l’Adoration, l’Alliance et le Désaveu, et d’autres sujets ayant trait à l’Unicité, qui est la plus noble des sciences et la plus élevée en degré. Le Cheikh l’a rédigé dans un style simple, accessible à tout lecteur, en appuyant ses dires par des preuves du Coran et de la Sounnah prophétique.

    Cheikh ‘Abder-Rahman Ibn Mohammed Ibn Qâsim -RahimahuLLAH- nous explique, dans ce livre, cette célèbre épître.

    Cette explication est considérée comme la première explication écrite des trois fondements. En plus d’être parmi les premières explications, elle se distingue par sa clarté et sa simplicité, comme l’auteur eut pour habitude de faire ses ouvrages. Ce dernier fut un grand savant de la communauté, préoccupé par la recherche et l’écrit des ouvrages bénéfiques.

  • « Les Trois Principes Fondements – Oussoul Thalatha » a été écrit par le Cheikh, le rénovateur, Mohammed Ibn ‘Abdel-Wahhâb (1206h) -RahimahuLLAH-. C’est un ouvrage concis, mais complet dans le domaine de l’Unicité de la Seigneurie, de l’Unicité de l’Adoration, l’Alliance et le Désaveu, et d’autres sujets ayant trait à l’Unicité, qui est la plus noble des sciences et la plus élevée en degré. Le Cheikh l’a rédigé dans un style simple, accessible à tout lecteur, en appuyant ses dires par des preuves du Coran et de la Sounnah prophétique.

    Cheikh ‘Abdel-‘Azîz Ibn Bâz -RahimahuLLAH- nous explique, dans ce livre, cette célèbre épître et son enseignement se distingue par des explications précises, une compréhension profonde et par un style captivant et agréable.

  • Cet ouvrage est l’explication de « Âdâb al-Mashyi ilâ as-Salât » écrit par Cheikh Mohammed Ibn ‘Abdel-Wahhâb (1206h) -RahimahuLLAH-, ce livre contient:

    -le livre de la zakat, il comprend: (la zakat du bétail, des produits de la terre, de l’or et de l’argent, des marchandises, de la rupture du jeûne, l’acquittement de la zakat, les ayants droits, les aumônes surérogatoires),

    -le livre du jeûne, il comprend: (ce qui annule le jeûne et le jeûne surérogatoire),

    -le livre de la prière, il comprend: (la description de la prière, le rappel après la prière, ce qui est détestable au cours de la prière, les piliers, les obligations, les sunans, les prosternations de la distraction, etc.).

    Commenté par Cheikh Mohammed Ibn Ibrâhîm Ali Cheikh -RahimahuLLAH-.

  • Cet ouvrage est l’explication de la célèbre épître « Kachf ac-Choubouhât » (le dévoilement des ambiguïtés) de Mohammed Ibn ‘Abdel-Wahhâb (1206h) -RahimahuLLAH-.

    Le pourquoi de la réalisation de ce livre ainsi que le thème abordé trouve toute sa raison pour réfuter les ambiguïtés par lesquelles certains polythéistes jetèrent la confusion sur le monothéisme dans l’Adoration.

    En effet, lorsque le Cheikh entreprit d’appeler à ALLAH et démontra que de nombreuses personnes pratiquaient le polythéisme majeur, certains ignorants se mirent en tête de semer le doute et la confusion dans les esprits. Ils prétendirent alors que l’auteur excommuniait les musulmans, loin de lui cette pensée; au contraire il n’excommuniait que celui qui réalisait un acte rendant mécréant, après que la preuve lui fut établie, ce n’est qu’alors qu’il l’excommuniait. Il voulut à travers ce livre dissiper ces ambiguïtés qui sèment le trouble et ainsi les réfuter -bien qu’elles soient dans leur arguties plus fragiles que le fil de l’araignée- et qui, malgré tout, les embrouillaient.

    L’auteur rédigea une introduction bénéfique qui montre la réalité de la religion des Messagers et ce à quoi ils appelèrent, ainsi que la véritable religion des polythéistes et leur positionnement; et ce, afin que la personne connaisse la réalité de leur religion lorsque des ambiguïtés apparaissent. Mais aussi, dans le but qu’elle sache qui est le plus en droit de se revendiquer de la religion des Messagers ou de celle des polythéistes. Il démontra enfin que les polythéistes de son époque n’étaient en fait que les partisans de la religion du polythéisme.

    Cheikh Mohammed Ibn Ibrahim Ali Cheikh -RahimahuLLAH- expliqua ce livre et répondit aux différents arguments des polythéistes et de leurs pratiques.

  • Cet ouvrage est l’explication de la célèbre épître « Kachf ac-Choubouhât » (le dévoilement des ambiguïtés) de Mohammed Ibn ‘Abdel-Wahhâb (1206h) -RahimahuLLAH-.

    Le pourquoi de la réalisation de ce livre ainsi que le thème abordé trouve toute sa raison pour réfuter les ambiguïtés par lesquelles certains polythéistes jetèrent la confusion sur le monothéisme dans l’Adoration.

    En effet, lorsque le Cheikh entreprit d’appeler à ALLAH et démontra que de nombreuses personnes pratiquaient le polythéisme majeur, certains ignorants se mirent en tête de semer le doute et la confusion dans les esprits. Ils prétendirent alors que l’auteur excommuniait les musulmans, loin de lui cette pensée; au contraire il n’excommuniait que celui qui réalisait un acte rendant mécréant, après que la preuve lui fut établie, ce n’est qu’alors qu’il l’excommuniait. Il voulut à travers ce livre dissiper ces ambiguïtés qui sèment le trouble et ainsi les réfuter -bien qu’elles soient dans leur arguties plus fragiles que le fil de l’araignée- et qui, malgré tout, les embrouillaient.

    L’auteur rédigea une introduction bénéfique qui montre la réalité de la religion des Messagers et ce à quoi ils appelèrent, ainsi que la véritable religion des polythéistes et leur positionnement; et ce, afin que la personne connaisse la réalité de leur religion lorsque des ambiguïtés apparaissent. Mais aussi, dans le but qu’elle sache qui est le plus en droit de se revendiquer de la religion des Messagers ou de celle des polythéistes. Il démontra enfin que les polythéistes de son époque n’étaient en fait que les partisans de la religion du polythéisme.

    Cheikh Ibn Bâz -RahimahuLLAH- expliqua ce livre et répondit aux différents arguments des polythéistes et de leurs pratiques.

  • « Médite -qu’ALLAH te fasse miséricorde- sur six points de la biographie prophétique et comprends les d’une bonne compréhension afin qu’ALLAH te fasse comprendre la religion des Prophètes pour que tu la suives, et te fasse comprendre la religion des polythéistes afin que tu t’en écartes, car beaucoup de gens considérés comme des monothéistes prétendent la religion, mais ne comprennent pas ces six points comme il faut. »

    Epître de Cheikh Mohammed Ibn ‘Abdel-Wahhâb (1206h) -RahimahuLLAH- avec l’explication du grand savant Cheikh Sâlih el-Fawzan -HafizahuLLAH-.

  • « Majmou’ at-Tawhid » est un ouvrage bilingue (arabe-français) qui regroupe les 11 épîtres sur le Tawhid de l’imam revivificateur de l’appel du Tawhid : Mohammed Ibn ‘Abd el-Wahhâb (1206h) -RahimahuLLAH-.

    Les 11 épîtres rassemblées dans cet ouvrage sont :

    -Les trois principes fondamentaux et leurs preuves

    -Le mérite de L’Islam

    -Kitâb at-Tawhîd (le Livre de l’Unicité)

    -Les quatre règles

    -Les annulatifs de l’Islam

    -Le dévoilement des ambiguïtés

    -Masâil el-Jâhiliyyah

    -La signification du Taghoût

    -Quatre questions au polythéiste

    -Sept obligations vis-à vis de l’acte prescrit

    -Six points du parcours prophétique

  • Ceci est l’explication de l’épître « Les annulatifs de l’Islam » écrit par Cheikh Mohammed Ibn ‘Abdel-Wahhâb, explication du grand savant ‘Abdel-‘Azîz ar-Râjihi -HafizahuLLAH-.
    Ces dix annulatifs sont les plus importants annulatifs de l’Islam, sur lesquels il y a l’unanimité de l’ensemble des savants de la communauté.

  • Ce livre « al-Farîd fî Sharh Kitâb at-Tawhîd» est l’explication d’une épître intitulée « Kitâb at-Tawhîd » (le livre de l’Unicité) ou aussi nommée « Kalimatou al-Ikhlâs » (La parole de l’Unicité) du Hâfiz ibn Rajab al-Hanbali (795h) -RahimahuLLAH-, qui fit partie des grands érudits de l’Islam.

    Il aborda dans celui-ci, le sens de l’attestation de foi, ses conditions, ses mérites, ce qu’elle implique comme œuvres et la répercussion que celle-ci a sur le musulman au niveau des adorations et de la spiritualité. Son commentateur, le Cheikh ‘Abder-Rahmân Ibn Nâsir al-Barrâk -HafizahuLLAH-, qui est un des grands savants contemporains, qui étudia plus de cinquante années auprès de Cheikh Ibn Bâz, expliqua cet ouvrage et répondit aux nombreuses ambiguïtés liées à la mauvaise compréhension de ce qu’implique l’attestation de foi comme actes et croyances. Celui-ci fait partie des œuvres bénéfiques, riches, se terminant par une série de questions & réponses autour du sujet abordé par l’auteur.

  • Ce coffret est un coffret regroupant 7 livres sur les fbases de l’Islam, extrêmement utile pour tout musulman et toute musulmane, ces sept titres sont:

    -La supplication, l’autorisée et l’interdite, (sujet développé et expliqué)

    -Aperçu succinct sur la foi des Salafs dévoués, (sujet développé et expliqué)

    -Les piliers de l’Islam, (sujet développé et expliqué)

    -Les conditions de l’Islam, et les dix abrogations, (sujet développé et expliqué)

    -Les types de polythéisme, (sujet développé et expliqué)

    -Les types de monothéisme, (sujet développé et expliqué)

    -Les piliers de la foi (sujet développé et expliqué).

  • L’ouvrage islamique « Les six principes fondamentaux » appartient à la série de livres rédigés par le Cheikh Mohammed Ibn ’Abdel-Wahhâb (1206h) -RahimahuLLAH-.

    Ces six principes sont en résumé :

    -l’appel au Tawhid et l’interdiction du Chirk,

    -l’appel à l’union des musulmans et l’interdiction de la désunion,

    -l’obéissance aux gouverneurs musulmans,

    -la science et les savants, la différence entre les vrais et faux savants,

    – la différence entre les alliés d’ALLAH et les charlatans alliés de Satan,

    -la réfutation à l’ambiguïté de Chaytan qui appelle à délaisser le Coran et la Sounnah.

    Ici l’explication du noble et grand savant Cheikh Sâlih el-Fawzan -HafizahuLLAH-.

  • -« Les trois origines » = « Oussoul Thalatha »: est un résumé bénéfique dans le Tawhid que chaque musulman se doit de connaitre, « Les trois fondements » font référence aux trois questions qui nous seront posées dans la tombe: Qui est ton Seigneur? Quelle est ta religion? Qui est ton Prophète?.

    -« Chourout as-Salat » (les conditions de la prière): sont énumérés dans ce livre les conditions, les piliers, les obligations et les annulatifs de la prière + les conditions, les piliers et les annulatifs des ablutions.

    -« Les quatre fondements » = « Qawâ’id Arba' »: est un résumé bénéfique dans le Tawhid que chaque musulman se doit de connaitre, quatre règles importantes pour comprendre le vrai Tawhid avec lequel les Messagers et les Envoyés ont été envoyés.

    Tous ces ouvrages ont été écrits par Cheikh Mohammed Ibn ‘Abdel-Wahhâb (1206h) -RahimahuLLAH-.

  • Un des livres de base concernant le Tawhid écrit par l’imam Mohammed Ibn ‘Abdel-Wahhâb (1206h): « Kachf Choubouhat », le dévoilement des ambiguïtés qui vient à bout, une à une, des fausses excuses et des arguments mensongers qu’utilisent ceux qui font du Chirk parmi ceux qui s’affilient à cette communauté. Une bonne réfutation contre les mouchrikins qui recherchent l’intercession auprès des morts.

  • Ce coffret est un coffret regroupant 10 livres sur les fondements de l’Islam, extrêmement utile pour tout musulman et toute musulmane, ces dix titres sont:

    1. Traduction du sens des versets du Coran : Est traduit dans cet ouvrage la dernière partie du Coran allant de la sourate « Al-Moujâdalah » à la sourate « An-Nâs » qui clôture le Livre d’ALLAH.
    2. Les 3 fondements (Al-Oussoul at-Thalatha) : Ce livre connu du public, oeuvre de cheikh Mohammed Ibn ‘Abdel-Wahhâb -RahimahuLLAH-, présente de manière concise et simple les principes du Tawhid.
    3. La croyance des Gens de la Sounnah : Cet ouvrage, écrit par Cheikh Mohammed Ibn Sâlih el-‘Otheimin -RahimahuLLAH-, explique les différents piliers de la foi : la croyance en ALLAH, Ses Anges, Ses Livres, Ses Messagers, au Jour Dernier et au Destin, bon ou mauvais.
    4. Les 40 hadiths de l’imam An-Nawawi : Regroupés par l’imam an-Nawawi -RahimahuLLAH-, ces hadiths présentent certains des enseignements de base de l’Islam dictés par le Prophète à ses compagnons, et par là même, à l’ensemble de sa nation.
    5. La prière : Ce livre, œuvre de Cheikh ‘Abdel-‘Azîz Ibn Bâz -RahimahuLLAH-, décrit les ablutions et la prière telles que le Messager d’ALLAH les accomplissait.
    6. L’aumône légale (Zakât) : Rédigé par Cheikh Mohammed Ibn Sâlih el-‘Otheimin -RahimahuLLAH-, cet ouvrage décrit de manière simple et concise les vertus de la Zakat, les biens assujettis à l’aumône légale, ainsi que ses bénéficiaires.
    7. Le jeûne : Ce livre de Cheikh ‘AbdALLAH Ibn JârALLAH -RahimahuLLAH- mentionne les vertus du jeûne du mois de Ramadan, ainsi que les règles relatives au jeûne. Il traite également de la Zakat el-Fitr et de la prière de l’Aïd.
    8. Guide pour la ‘Oumra et le Hajj : Cheikh Mohammed Ibn Sâlih el-‘Otheimin -RahimahuLLAH- nous présente ici un guide concis qui sera utile au pèlerin qui souhaite accomplir un petit ou un grand pèlerinage.
    9. La forteresse du musulman : Dans cet ouvrage, qu’il n’est plus besoin de présenter, Cheikh Sa’îd Ibn Wahf al-Qahtâni mentionne les invocations et évocations que le Messager a enseignés à sa nation.
    10. 10. Les 7 péchés destructeurs : Tiré du fameux livre de l’imam ad-Dhahabi -RahimahuLLAH- « Les péchés capitaux » (al-Kabâir), cet ouvrage mentionne sept des péchés les plus graves, au nombre desquels, le Chirk, le meurtre, la sorcellerie, l’usure …
  • L’explication de Oussoul Thalatha (de l’Imam Mohammed Ibn ‘Abdel-Wahhâb (1206h)) par l’imam Cheikh Ibn el-‘Otheimin -RahimahuLLAH-.

    Un résumé bénéfique dans le Tawhid que chaque musulman se doit de connaitre, « Les trois fondements » font référence aux trois questions qui nous seront posées dans la tombe: Qui est ton Seigneur? Quelle est ta religion? Qui est ton Prophète?.

    C’est un ouvrage concis, mais complet dans le domaine de l’Unicité de la Seigneurie, de l’Unicité de l’Adoration, l’Alliance et le Désaveu, et d’autres sujets ayant trait à l’Unicité, qui est la plus noble des sciences et la plus élevée en degré.

    Le Cheikh l’a rédigé dans un style simple, accessible à tout lecteur, en appuyant ses dires par des preuves. Il a connu un grand succès auprès des gens qui l’ont mémorisé, étudié et enseigné.

  • « Dans le domaine de l’Unicité d’ALLAH dans l’Adoration, les savants de la Sounnah ont unanimement reconnu qu’aucun livre équivalent à Kitab at-Tawhid (le Livre de l’Unicité) n’a jamais été écrit en Islam. Cette oeuvre est un livre de prédiction, et représente donc l’appel vers le Tawhid, car l’auteur, Mohammed Ibn ‘Abdel-Wahhâb (1206h) -RahimahuLLAH- y a clarifié les différentes catégories du Tawhid d’Adoration et celles du Tawhid des Noms et Attributs divins de manière générale. Il a aussi expliqué le polythéisme majeur et certaines de ses manifestations, de même qu’il a clarifié les voies y menant. Le Cheikh a clairement défini ce que représentait la protection du Tawhid et les moyens permettant de la mettre en oeuvre, comme le fait de s’éloigner de toute sorte de polythéisme mineur. Ce livre (Kitab at-Tawhid) est un livre très important, c’est pourquoi il est tout aussi important de lui accorder un grand intérêt, en le mémorisant, en l’étudiant et en méditant dessus, car on en a toujours besoin, où que l’on soit… »

    Ici un résumé de l’explication de Cheikh Sâlih Ali Cheikh -HafizahuLLAH-.

  • Dans cette petite épître, l’imam Mohammed Ibn ‘Abdel-Wahhâb (1206h) -RahimahuLLAH- explique ce qui différencie un musulman d’un polythéiste, qu’il soit polythéiste à la base ou qu’il s’affilie à l’Islam.

  • Explication des « Trois fondements » d’après le grand savant Cheikh Ibn el-‘Otheymin -RahimahuLLAH-: Cet ouvrage, est le commentaire d’une épître écrite par l’un des réformateurs du douzième siècles de l’Hégire, le Cheikh Mohammed Ibn ‘Abdel-Wahhâb (1206h) -RahimahuLLAH-. Elle est destinée tant au commun des musulmans qu’aux étudiants de sciences religieuses et traite des trois fondements sur lesquels tout être humain sera interrogé:

    Qui est ton Seigneur? Quelle est ta religion? Qui est ton Prophète?

    Ces trois questions seront posées à tout être humain dans sa tombe, là où personne ne pourra l’assister. Il ne sera donné qu’aux seuls véritables croyants d’y répondre correctement avec la permission d’ALLAH.

    Les réponses à ces questions constituent les trois fondements du dogme islamique, dont tous les musulmans doivent être convaincus et qu’ils doivent connaître les détails.

    Puisse ALLAH -Le Grand, Le Puissant- nous affermir dans ce monde et dans l’autre par une parole ferme et véridique, et nous guider vers le droit chemin.