• Certains époux, hommes ou femmes, ne considèrent l’autre qu’en fonction des bienfaits qu’il trouve chez lui, et s’il en est ainsi et que cet autre fait preuve d’un manquement, ou qu’il pense qu’il fait preuve de manquement et qu’il n’en est rien, il ne respectera pas le droit de l’époux. Plus encore il peut se comporter avec l’autre avec dureté, au contraire de celui dont le but est la recherche de l’au-delà et de ce qui est auprès d’ALLAH. Dans ce cas, il sera bon envers l’époux en espérant la récompense de l’au-delà, sans chercher de récompense ou de contrepartie de l’autre. Parmi les garanties apportées par l’Islam afin de protéger le foyer des problèmes qui peuvent mettre fin à la vie conjugale est que la religion a ordonné le bon comportement et les bonnes relations envers les autres. Le Prophète -salla ALLAHu ‘aleyhi wa sallam- a dit : « Par son bon comportement, l’homme atteint le degré de celui qui jeûne et passe ses nuits en prière. » et il dit : « Je garantis une maison au plus haut degré du Paradis à celui qui adopte un bon comportement. » Ainsi, le serviteur se rapproche d’ALLAH en ayant un bon comportement, surtout avec les époux. Et en ce qui concerne les époux, comme le Prophète l’a dit : « Les meilleurs d’entre vous sont ceux qui sont les meilleurs avec leur famille, et les meilleurs d’entre vous sont ceux qui ont le meilleur comportement. » Le croyant se rapproche donc d’ALLAH en adoptant un bon comportement avec sa famille et son épouse, afin d’être parmi ceux qui obtiennent la récompense de l’au-delà. L’Islam a encouragé les deux époux à craindre ALLAH dans l’amélioration de leur apparence vis-à-vis de l’autre. Ainsi, aucun ne doit voir chez l’autre une chose non désirable. Également parmi les choses apportées par la religion est le respect des bonnes relations entre les époux, même s’il y a une répulsion ou une absence de désir de l’un pour l’autre, comme ALLAH dit : « Et traitez-les convenablement. Si vous les détestez, il se peut que vous détestiez une chose dans laquelle ALLAH met un grand bien. » Et le Prophète a dit : « Que celui qui croit en ALLAH et au Jour Dernier dise du bien ou se taise. ». Il a également dit : « On n’a pas accordé à un individu de don meilleur et plus grand que la patience. » et ALLAH dit : « On accordera aux patients leur récompense sans compter. » Le Prophète dit aussi: « celui qui a parfait sa foi c’est celui qui a parfait également son comportement et le meilleure d’entre vous et celui qui se comporte le mieux avec son épouse » .

  • Cette rencontre est consacrée à un sujet qu’il nous est nécessaire d’étudier et de scruter sous tous ses angles. Ceci, car la connaissance des conséquences d’une chose, de ses retombées et de ses maux permet au serviteur de s’en protéger et le prévient d’y tomber. On disait anciennement: « Comment pourrait se protéger celui qui ne sait pas contre quoi se protéger? »

    Celui qui ne connaît pas les troubles, ses conséquences, ses retombées et ses obstacles peut être touché par certains d’entre eux, s’en souiller, et ils lui causeront du tord, puis viendra le regret sur ce qu’il rencontre. La connaissance des conséquences des troubles est très profitable et immensément utile au musulman. Avant d’entamer une chose, le serviteur doit considérer ses retombées et ses conséquences. Cela montre que la réflexion sur les retombées des choses et leurs conséquences, et l’absence d’empressement et de hâte comptent parmi les choses les plus utiles au serviteur.

    Ainsi, on rapport de l’éminent Compagnon ‘AbdALLAH Ibn Mas’oud: « Viendront des choses confuses, alors soyez patients, car il vaut mieux être un serviteur dans le bien qu’un leader dans le mal. » Il a recommandé la componction qui est la patience et l’absence d’empressement. Le Prophète -salla ALLAHu ‘aleyhi wa sallam a averti la communauté et nous a informé que les troubles existeraient et apparaîtraient. Il les a mis en garde contre le fait de se précipiter vers eux, en disant comme il apparaît dans le hadith de Abou Hourayrah: « Des troubles apparaîtront. A ce moment, celui qui restera assis sera meilleur que celui qui marche [vers eux], et celui qui marche [vers eux] sera meilleur que celui qui s’y précipite. » C’est à dire que plus l’individu s’éloignera de l’agitation, de l’alimentation, de la suscitation, et de l’embrasement des troubles, meilleur cela sera pour lui.

  • Dans le merveilleux décor de la Mosquée Sacrée de la Mecque, le Cheikh Sâlih al-Louheydan -HafizahuLLAH- nous délivre trois leçons basées sur les textes prophétiques.

    -Les recommandations du Prophète à Ibn Abbas : « Observe les commandements d’ALLAH, et Il te protégera ». Une série de conseils et de directives essentiels qui nous enseignera comment obtenir la protection d’ALLAH en toutes circonstances.

    -Les sept qui seront sous l’ombre d’ALLAH : « Sept personnes seront sous l’ombre d’ALLAH le Jour où il n’y aura d’ombre que la Sienne ». Qui sont-ils ? Quels actes ont-ils bien pu réaliser dans leur vie pour mériter cette récompense colossale ? Equité, abstinence, amour, générosité, sincérité sont parmi les qualités de ces personnes que vous apprendrez à connaître dans cette leçon.

    -Place ta confiance en ton Seigneur : « 70 000 entreront au Paradis sans jugement et sans châtiment ». Le grand savant Mohammed Ibn ‘Abdel-Wahhâb a certes parfaitement résumé la conclusion de ce hadith en disant : « Celui qui réalise l’Unicité d’ALLAH (at-Tawhid) entrera au Paradis sans jugement ni châtiment ». Cette conférence nous enseigne donc que la clef de tout ceci est de placer totalement sa confiance en son Seigneur. Place donc ta confiance en ALLAH et tu seras parmi eux.

  • Dans le merveilleux décor de la Mosquée Sacrée de la Mecque, le Cheikh Sâlih al-Louheydan -HafizahuLLAH- nous délivre quatre leçons basées sur les textes prophétiques.

    -Par quoi ALLAH élève en degrés et diminue les péchés ? Suivons les compagnons du Prophète dans la recherche de l’élévation en degrés et la diminution de nos péchés, recherche qui nous amènera à des actes inattendus, voir considérés comme minimes par beaucoup et qui valent une rétribution immense auprès d’ALLAH.

    -Prends garde à l’excès de soupçons : « Ô vous les croyants ! Evitez de faire trop de suppositions sur autrui car beaucoup de suppositions sont en fait péché ». La médisance. Un fléau répandu en tout lieu et si simple à commettre : « Que tu dises de ton frère ce qu’il déteste ». Voici donc un rappel éloquent et en réalité nécessaire à chacun d’entre nous afin de connaitre les différents aspects de la médisance, ces conséquences et les moyens de s’en éloigner.

    -Qui est l’homme ruiné ? : Les Compagnons répondirent : « Celui qui n’a ni dinar ni bien ». Et pourtant non. Le Prophète, vise ici celui qui viendra avec de bonnes actions le Jour du Jugement, comme la prière et le jeûne, mais ce capital sera dilapidé en raison des droits qu’il a bafoué, des insultes qu’il a proférées, des dettes qu’il n’a pas rendues et autres… Cette conférence constitue une mise en garde sévère envers ce genre d’injustices.

    -ALLAH agrée trois choses et en déteste trois : « Il agrée pour vous que L’adoriez, et ne Lui associez rien, et que vous conseilliez celui à qui ALLAH confie vos affaires (le gouverneur); et Il déteste pour vous les on-dit, l’abondance de questions, et le gaspillage d’argent ». Six fondements de la société musulmane et de la voie de l’harmonie tant recherchée.

  • Le coffret « J’aime le Coran » contient un CD audio de 53 minutes et un livre de 52 pages.

    Dans ce coffret, votre enfant apprendra à aimer le Coran, la parole d’ALLAH.

    Il découvrira ses mérites, sa récompense ainsi que sa merveilleuse histoire. Et bien d’autres choses…

    –          Formulations et intonations conçues pour captiver l’attention de l’enfant,

    –          Un environnement sonore captivant : versets du Coran, effets et bruitages variés,

    –          Pour bien retenir : questions-réponses, définitions et « les bonnes manières du petit musulman ».

  • [Ô Prophète ! Nous t’avons envoyé comme témoin, annonciateur, avertisseur, prêcheur de la religion d’ALLAH, et comme une lampe éclairante. Annonce aux croyants qu’ils ont une grande faveur de la part d’ALLAH. N’obéis pas aux infidèles et aux hypocrites, ne te préoccupe pas de leur mal et remets-toi en à ALLAH car ALLAH suffit comme Protecteur] S.33/v.45

    Cette série de conférences a la particularité de nous parler d’une biographie extraordinaire qui est celle de notre Prophète Mohammed -salla ALLAHu ‘aleyhi wa sallam- ; par l’intermédiaire de nos savants qui puisent leurs enseignements des références de base: le Coran, la Sounnah et le Consensus. Ils éclairent pour nous la voie que notre Prophète Mohammed a emprunté afin qu’elle nous serve d’exemple à tous et qu’elle se répercute grâce à ALLAH et par Sa Volonté, sur le comportement du musulman. Effectivement, ALLAH nous dit dans Son Noble Coran: [En effet, vous avez dans le Messager d’ALLAH un excellent modèle (à suivre)] S.33/v.21

    Auteurs:

    Cheikh ‘Abdel-‘Azîz Ali Cheikh, Cheikh Sâlih al-Louheydan, Cheikh Sâlih el-Fawzan, Cheikh Housein Ali Cheikh, Cheikh ‘AbdALLAH Ibn Khounayn -qu’ALLAH les préserve tous-.

  • Parmi les graves causes de destruction de la société musulmane, du dénouement de ses liens, et de sa division est la maladie de la jalousie. Cette maladie grave et virulente qui ne frappe pas un individu sans le faire périr et le terrasser, cette maladie grave contre laquelle notre Seigneur nous a avertis, de même que notre Prophète -salla ALLAHu ‘aleyhi wa sallam-. La maladie de la jalousie, cette jalousie infâme qui montre l’infamie de l’âme, sa puanteur, son ignominie, et la faiblesse de la foi dans le cœur. Cette jalousie est une épreuve et une maladie grave qui terrasse celui qui en est atteint et le fait périr sans qu’il ne s’en aperçoive. Elle remplit son cœur de soucis et d’angoisses, elle remplit ses nuits de malheurs, ses journées de perte et préoccupation. Ce sont les effets de la jalousie et ses résultats mauvais. Qu’est en réalité cette jalousie ? Elle est en réalité le désir de voir disparaître le bienfait qu’ALLAH a accordé à une de Ses créatures, un bienfait dans la religion ou la vie d’ici bas dont il désire la disparition, qu’il veuille que ces bienfaits lui reviennent par la suite, ou qu’il veuille – qu’Allah nous en protège – que ces bienfaits disparaissent même s’ils reviennent à un autre. Il le jalouse pour son bienfait et la grâce d’Allah sur lui. Il voit un homme à qui Allah a fait don de science et de connaissance, et dont Allah a ouvert le cœur en lui faisant voir la vérité, et qui l’a ensuite connue et y a appelé ; il le jalouse alors et espère que ce bienfait disparaîtra chez lui. Il espère cela par ses paroles et par ce qu’Allah connaît de son cœur. Ô musulman ! Sache que la maladie de la jalousie est une maladie difficile et grave, c’est un caractère d’Iblîs, est comportement des ennemis de l’Islam.

  • ALLAH Le Très Haut dit dans Son Livre :

    «Et qu’elles ne montrent leurs atours qu’à leurs maris, ou à leurs pères, ou aux pères de leurs maris, ou à leurs fils, ou aux fils de leurs maris, ou à leurs frères, ou aux fils de leurs frères, ou aux fils de leurs sœurs, ou aux femmes musulmanes, ou aux esclaves qu’elles possèdent, ou aux domestiques mâles impuissants, ou aux garçons impubères qui ignorent tout des parties cachées des femmes. Et qu’elles ne frappent pas avec leurs pieds de façon que l’on sache ce qu’elles cachent de leurs parures. Et repentez-vous tous devant ALLAH, Ô croyants, afin que vous récoltiez le succès. » [Sourate An-Nour : 31]

    D’après ce qui vient d’être mis en évidence par le verset sus-mentionné, il est permis aux femmes croyantes de dévoiler leurs parures (visage, cheveux, cou, avant-bras, et le bas des jambes) entre femmes croyantes, ou aux femmes esclaves, ou aux enfants qui n’ont pas conscience de la sexualité.

    La question qui vient alors, concerne le type de vêtements porté dans ces situations, parmi ce qui est souhaitable et permis. Ainsi plusieurs questions ont été posées au Cheikh Dr. Sa’d Ibn Nâsir Ac-Chithrî. Ce DVD concernera les règles attenantes à la parure de la femme à travers les Textes religieux rapportés dans le Coran et la Sounnah. L’expression « parure de la femme » désigne tout ce qui amène ceux qui regardent la femme à l’admirer et apprécier son aspect.

    A travers ce DVD le Cheikh traitera des sujets suivant :

    – Le jugement sur le fait que la femme dévoile son visage devant tout le monde,

    – Certaines conditions religieuses de la parure de la femme,

    – Le parfum, le khôl, le port du pantalon,  les faux ongles, les faux cils, les lentilles, les photos, etc…

  • Cette conférence exclusive a été donnée par son le Cheikh ‘Abder-Razzâq el-Badr -HafizahuLLAH- lors de sa visite en Algérie, dans la ville de Constantine. Lors de cet évènement exceptionnel chargé d’émotions, le Cheikh délivre un rappel magnifique sur les mérites de la science en Islam et sur l’effet direct que celle-ci opère sur la purification de l’âme.

    Le Prophète Mohammed -salla ALLAHu ‘aleyhi wa sallam- dit: « La meilleure lutte est la lutte contre l’âme dans l’obéissance à ALLAH. » Le Cheikh cite de nombreux Pieux Prédécesseurs au fil de la conférence, notamment cette parabole de l’illustre Wahb Ibn Mounabbih: « L’âme est semblable aux âmes des bêtes, la foi dirige, l’acte conduit, et l’âme est rétive. Si celui qui dirige faiblit, elle se rebiffe contre celui qui la conduit, et si celui qui la conduit faiblit, elle s’éloigne du chemin… »

    A la suite du cours, vous trouverez une série de questions-réponses dont un conseil du Cheikh spécialement adressé aux frères et soeurs de France à la demande des éditions Dar el-Athariya.

  • Serviteurs d’ALLAH ! Je vous recommande, ainsi qu’à moi-même, de craindre ALLAH, car la crainte d’ALLAH contient le succès dans ce monde et l’au-delà. Ô musulman ! J’aimerais te parler d’une question grave, d’un grand mal. Ce mal dont nous parlons est celui de l’usure (Riba). Ce mal immense négligé par beaucoup parmi les musulmans qui accomplissent la prière et jeûnent. Ils ont pratiqué l’usure qui est devenue pour eux une pratique nécessaire, et si tu parles à l’un d’eux de l’usure, il est possible qu’il rejette ta parole et n’accepte de toi ni conseil ni rappel. Pourquoi ? Car l’amour de ce bas monde s’est installé dans le cœur et pour eux l’usure est devenue une nécessité économique comme ils le prétendent. C’est un mal, toutes les Législations d’ALLAH sont unanimes sur son interdiction, et aucune législation ne l’a permis. C’est un mal sur l’interdiction duquel les musulmans sont unanimes, en raison de preuves du Livre d’ALLAH et de la Sounnah du Prophète Mohammed.

    Unanimité de la communauté, une unanimité totale, car l’interdiction de l’usure fait partie des choses connues de tous dans la religion d’Islam. Lorsque tu exposes à certains musulmans les versets de l’interdiction de l’usure, et les hadiths prophétiques concernant l’interdiction de l’usure, cet ignorant est stupéfait et s’étonne. Pourquoi ? Comment interdis-tu une chose sur la permission de laquelle les gens s’entendent ? Comment leur interdis-tu une chose devenue une nécessité économique ? Veux-tu isoler la communauté de la situation actuelle du monde ? Veux-tu pétrifier leurs agissements ? Veux-tu t’immiscer dans leur vie privée ? Et d’autres paroles viles encore. Ô musulman ! Le vrai croyant est celui qui écoute et obéit à ALLAH, celui qui accepte l’Ordre d’ALLAH en s’y conformant, et l’interdiction d’ALLAH en s’en éloignant et s’en écartant, en donnant priorité à l’obéissance à ALLAH sur ses passions et leurs désirs. Ô musulman ! ALLAH est le plus juste des juges, et Il n’a pas interdit une chose sans que son tort soit existant et réel, et Il n’a pas ordonné une chose sans qu’elle ne contienne le bien et un intérêt : « Et ton Seigneur n’oublie rien. » Les versets du Coran sont clairs et limpides dans leur sens, ils comptent parmi les derniers versets du Coran révélés et ils interdisent l’usure par un châtiment dur qui fait frissonner et une menace appuyée pour tous ceux qui pratiquent l’usure.

  • Dans ce coffret dédié à la prière, trois sermons du mufti d’Arabie Saoudite, le Cheikh ‘Abdel-‘Azîz Ali Cheikh -HafizahuLLAH-.

    -Règles et mérites des ablutions : Les ablutions sont une purification, une épuration et une obligation pour tout musulman. Plus encore, c’est une condition de validité de la prière, ainsi toute prière qui n’est pas précédée de purification n’est pas considérée. Ce sermon est un descriptif de cet acte d’adoration quotidien, ainsi que de ces mérites.

    -L’importance des cinq prières : L’accomplissement des cinq prières influe sur le serviteur dans la rectification de son cœur, la purification de son âme et de son comportement, et son élévation vers les choses élevées et nobles caractères. « En vérité, la prière préserve de la turpitude et du blâmable. » Le Cheikh nous parle des bénéfices quotidiens de cet acte et nous adresse de nombreux conseils afin de donner pleinement son droit à notre prière, en termes de concentration et de conformité.

    -Erreurs relatives à la prière : En guise de conclusion de ce coffret, voici quelques erreurs communes analysées par le Cheikh. La précipitation dans la prière, les mauvaises postures lors des inclinaisons et prosternations, la tenue vestimentaire et bien d’autres fautes pas toujours évidentes.

  • Dans ce coffret dédié au droit en Islam, trois sermons du mufti d’Arabie Saoudite, le Cheikh ‘Abdel-‘Azîz Ali Cheikh -HafizahuLLAH-.

    -Droits et devoirs entre musulmans : Ces droits sont un lien solide, une citadelle protectrice, et une grande force liant entre eux les cœurs de la Communauté… « Craignez Allah, maintenez de bonnes relations entre vous ». Des droits par lesquels les musulmans se lient, se secourent, se font miséricorde, penchent l’un vers l’autre et se conseillent. Réconcilier des frères après une dispute, entre les époux, ne pas dénigrer ou renier, ne pas espionner et bien d’autres choses à découvrir dans ce sermon.

    -Les droits des voisins en Islam : Le Prophète -salla ALLAHu ‘aleyhi wa sallam- a dit : « Jibrîl n’a cessé de me recommander le voisin au point que j’ai cru qu’il allait lui accorder une part d’héritage. ». Et on lui mentionna au Prophète une personne qui pratiquait beaucoup d’aumône, le jeûne et la prière, mais qui nuisait à son voisin par sa langue, et il dit : « Elle est en Enfer ». D’où l’importance de connaître et respecter les droits des voisins !

    -Ce qui consolide la fraternité : Le lien de l’Islam est le plus solide des liens, la fraternité dans la foi est la plus grande des fraternités, elle dépasse la fraternité de la famille, de proximité, et de l’amitié de manière générale. « Les amis seront en ce Jour (de la Résurrection) ennemis les uns les autres, sauf les pieux. ». Au travers d’un hadith prophétique, Son Excellence le mufti Ali Cheikh nous explique sept œuvres qui consolident la fraternité entre les musulmans, de la visite du malade au fait de répondre aux invitations, en passant par le suivi des cortèges funéraires.

  • Dans ce coffret dédié à la société musulmane, trois sermons du mufti d’Arabie Saoudite, le Cheikh ‘Abdel-‘Azîz Ali Cheikh -HafizahuLLAH-.

    -Les caractéristiques de la communauté de Mohammed : ALLAH a montré la globalité de Sa création et de Son pouvoir par le choix de certaines créatures et leur spécification par une grâce en dehors d’autres. Et parmi Ses choix, figure la communauté de Mohammed qu’il a favorisée par rapport aux autres communautés de la Terre. « Vous êtes la meilleure communauté suscitée pour les hommes ; vous ordonnez le Bien, interdisez le Mal et croyez en ALLAH ». Ce discours nous révèle les faveurs qu’ALLAH a accordées à cette communauté.

    -Les causes de la rectitude de la communauté : ALLAH dit : « Et ne commettez pas la corruption sur terre après que l’ordre ait été établi. Ce sera mieux pour vous si vous êtes croyants ». Parfois la droiture règne sur terre et ses habitants sont pieux, et d’autres fois la terre est corrompue et ses habitants aussi… A travers le Prophète Mohammed, ALLAH a rectifié les pays et les serviteurs, la Terre et ses habitants, et Il a mis fin à la racine de la corruption avec ce dont il est venu comme droiture et religion de vérité. L’éducation, les médias, l’ordonnance du Bien et la condamnation du Mal, autant de causes de rectitude exposées dans le présent sermon.

    -Remercie ALLAH pour Ses bienfaits : Fait partie de la nature des hommes qu’ils aiment celui qui est bienfaisant envers eux, et le remercient. « Il vous a accordé de tout ce que vous Lui avez demandé. Et si vous comptiez les bienfaits d’ALLAH, vous ne sauriez les dénombrer. » Ce rappel est une réflexion sur tous ces bienfaits qu’ALLAH nous a octroyé : l’Islam, la croyance en Son Prophète, la connaissance, l’acquittement des actes d’adorations ou encore la perfection de la création, la vie conjugale et bien d’autres bienfaits innombrables. Un appel à la reconnaissance et l’humilité devant ALLAH le Seigneur de l’univers.

  • Dans ce coffret dédié à la justice islamique, trois sermons du mufti d’Arabie Saoudite, le Cheikh ‘Abdel-‘Azîz Ali Cheikh -HafizahuLLAH-.

    -Ô Musulman sois juste : ALLAH dit : « Nous avons envoyé nos Messagers avec des preuves évidentes… et fait descendre avec eux le Livre et la balance, afin que les gens établissent la justice. » En Islam, le plus grand acte de justice revient à adorer ALLAH Seul sans associé. Puis découle de ceci toutes les autres formes de justice, à commencer par la justice avec soi-même et son propre corps, puis la justice envers autrui. Le Cheikh exhorte aussi les juges, les pères, les responsables et les commerçants à appliquer l’équité.

    -Prends garde à l’injustice : Le musulman prend garde d’être injuste envers les gens par le faux sous toutes ses formes : le faux témoignage, l’accaparement des biens des gens et le fait de critiquer les gens sans droit. « Celui qui a commis une injustice de sang ou autre envers son frère, qu’il s’en acquitte aujourd’hui, avant qu’il n’y ait plus de dinar et de dirham. S’il possède des bonnes actions, on lui en prendra, et s’il ne possède pas de bonnes actions, il prendra ses péchés qu’on jettera sur lui puis on le jettera en Enfer »…

    -Ne transgresse pas dans les litiges : Voici un rappel bénéfique et original sur un sujet épineux : les litiges et la saisie de la justice pour trancher entre les différentes parties. L’importance d’écrire les contrats et engagements, le témoignage, le principe de précaution et autres. Le Cheikh passe aussi en revue les différentes composantes d’un tribunal : le juge, les avocats, les parties, tous ont une responsabilité, un comportement et des principes islamiques à observer.

  • Le coffret « Remercie tes parents » contient un CD audio de 54 minutes et un livre de 52 pages.

    Dans ce coffret, votre enfant apprendra à reconnaitre la valeur et l’importance de ses parents.

    L’objectif étant de lui inculquer le respect et l’obéissance envers eux, ceci dès son plus jeune âge…

    –          Formulations et intonations conçues pour captiver l’attention de l’enfant,

    –          Un environnement sonore captivant : versets du Coran, effets et bruitages variés,

    –          Pour bien retenir : questions-réponses, définitions et « les bonnes manières du petit musulman ».

  • Le coffret « Tawhid, le message des Prophètes » contient un CD audio de 70 minutes et un livre de 52 pages.

    Dans ce coffret, votre enfant apprendra l’importance du Tawhid, message transmis par tous les Prophètes.

    Il découvrira que ce message est la clé qui le mènera au Paradis.

    –          Formulations et intonations conçues pour captiver l’attention de l’enfant,

    –          Un environnement sonore captivant : versets du Coran, effets et bruitages variés,

    –          Pour bien retenir : questions-réponses, définitions et « les bonnes manières du petit musulman ».